Faire les vendanges

Faire les vendanges
Faire les vendanges
Un emploi saisonnier en pleine nature, ça vous tente ? Pourquoi ne pas faire les vendanges cette année ? Dans un cadre champêtre, vous allez découvrir le travail vinicole.


Faire les vendanges : quelles conditions de travail ?

Les vendanges se font entre fin août et début octobre. La période dépend du moment auquel le raisin arrive à maturité : elle varie donc selon la région et le type de raisin : le cépage blanc arrive plus vite à maturité que le cépage rouge. La maturité dépendant également très directement de l'ensoleillement, les raisins sont mûrs plus tôt dans les régions du sud : les vendanges commencent donc habituellement dans le midi, et se terminent début octobre vers la Bourgogne, puis la Champagne et l'Alsace.

Ce travail demande une bonne santé physique.

Deux types de poste sont proposés lors des vendanges :

  • les cueilleurs : cueillent les raisins à la main et les mettent dans une hotte ;
  • les porteurs de hotte.


C'est un travail de rapidité car si le raisin reste trop longtemps au soleil il peut fermenter. La rémunération est généralement équivalente au SMIC pour 35 heures et les heures supplémentaires sont payées plus.

Vous pouvez également être payé à la tache, c'est-à-dire au kilo. Vous êtes alors payé entre 20 et 25 centimes le kilo. Ces tarifs varient selon la qualité du raisin (millésime par exemple).

Les porteurs de hotte sont un peu plus payés à l'heure car le travail est plus pénible : il demande un force et une résistance physique importante.

Bien que les conditions de travail soient difficiles, cet emploi saisonnier permet d'apprendre à travailler en groupe, à être attentif et rigoureux. Les vendanges c'est surtout une atmosphère familiale et chaleureuse. Les vendangeurs sont, en général, des étudiants venant des quatre coins de France.

Cette expérience peut à ce titre également enrichir votre C.V.

Dans quelles régions fait-on les vendanges ?

Les vendanges ont lieu dans les régions viticoles :

  • Alsace ;
  • Bordelais ;
  • Beaujolais ;
  • Bugey ;
  • Champagne ;
  • Bourgogne ;
  • Charente ;
  • Corse ;
  • Jura ;
  • Languedoc-Roussillon ;
  • Provence ;
  • Savoie ;
  • Sud Ouest.


Une des particularités de ce travail est justement l'isolement de ces structures, souvent peu desservies par les transports en commun. Cependant, certaines exploitations vous proposent de vous héberger et de vous nourrir pendant le temps de votre contrat.

En général, ces frais sont directement retenus sur votre paye. C'est une bonne alternative qui vous permettra de faire des rencontres et d'éviter les allers-retours vers l'exploitation.

Comment trouver un emploi dans les vendanges ?

Vous pouvez déposer votre candidature sur internet. Le site vinomedia.fr vous propose de poser votre candidature en ligne et de choisir la région qui vous convient le mieux.

Les sites généralistes de recherche d'emploi, ou dédiés aux étudiants, proposant des emplois saisonniers, mettent également en ligne des offres d'emploi de vendangeur.

Pour trouver un emploi dans les vendanges, il y a, évidemment, le bouche-à-oreille. Si vous avez de la famille dans les régions viticoles, ou si vous y vivez vous-même, vous pourrez plus facilement peut-être des informations quant à un emploi de vendangeur.

Si vous avez une région de prédilection, ou si vous avez un attrait pour un vin, une exploitation en particulier, n'hésitez pas à entrer en contact directement. De plus en plus d'exploitations viticoles ont désormais un site internet : il vous sera ainsi facile d'envoyer votre lettre de motivation.
Vous pouvez également contacter des coopératives viticoles directement, qui savent certaines fois quelles sont les exploitations qui ont besoin d'équipiers pour les prochaines vendanges.