Hypnose ericksonienne : dans quel cas est-elle conseillée ?

Hypnose ericksonienne : dans quel cas est-elle conseillée ?
Hypnose ericksonienne : dans quel cas est-elle conseillée ?
L’hypnose ericksonienne est aussi appelée "nouvelle hypnose". Créée et mise en pratique par le docteur Milton Erickson, elle est couramment utilisée lors de thérapies familiales. Dans quel cas conseille-t-on l’hypnose ericksonienne et en quoi consiste-t-elle ?


Qu'est-ce que l’hypnose ericksonienne ?

Créée dans les années 1950 par un psychiatre américain, l'hypnose ericksonienne est une nouvelle approche de l'hypnose. Le docteur Erickson a basé ses recherches sur l'inconscient et son côté positif. Ainsi, pour lui, chaque être humain est inconsciemment bon, à condition qu'il en prenne conscience.

L'hypnose ericksonienne s'adapte à la personnalité du patient traité, elle n'est pas systématiquement autoritaire et impérative comme l'est l'hypnose classique. Cette méthode se veut ainsi plus douce pour le patient qui est invité à plonger dans son subconscient et non forcé à le faire. Ainsi, le patient résout lui-même ses troubles, avec l'appui du psychothérapeute.

Le docteur Erickson a mis en place une technique différente pour résoudre les conflits psychiques de chaque individu en faisant ressortir son bien-être et en le faisant rechercher et mettre en avant les points positifs cachés dans son subconscient.

C'est alors qu'une fois en hypnose, le conscient et l'inconscient vont coopérer et trouver eux même des solutions aux problèmes qui tourmentent le patient. Grâce à un travail approfondi sur lui-même, la personne hypnotisée va résoudre ses propres troubles en trouvant sa propre solution.

Dans quel cas conseille-t-on l'hypnose ericksonienne ?

L'hypnose ericksonienne peut être conseillée dans de nombreux cas. Elle se pratique en peu de séances et peut donc être conseillée pour des troubles tels que des états dépressifs et des troubles de la personnalité. Elle peut traiter efficacement des angoisses ou des phobies comme :

  • l'agoraphobie ;
  • la phobie scolaire ;
  • les diverses phobies sociales de l’enfant et de l’adulte.

L'hypnose ericksonienne est également utilisée pour traiter les troubles obsessionnels comme les TOC ou les manies diverses qui affectent le patient et son entourage proche. Le patient cherche alors au fond de son inconscient les raisons de ces troubles et est aidé par son conscient à apporter une solution à ce phénomène.

L'hypnose ericksonienne est aussi pratiquée pour mettre un terme à la dépendance en tous genres :

  • dépendance à une substance ;
  • dépendance à une autre personne.

Ce travail sur soi permet au patient de se débarrasser de ses addictions et de devenir une autre personne : celle qui était représentée par son inconscient.

Lors d'un deuil, le patient sous hypnose ericksonienne va plus facilement accepter la mort de l'être cher, ainsi le travail sera moins douloureux et plus court. L'hypnose est ainsi couramment utilisée pour traiter tout type de maux et de séquelles permettant ainsi au patient d'avancer.