Louer son appartement ou sa maison pour un tournage

Louer son domicile pour un tournage
Louer son domicile pour un tournage
Un tournage de film, ce sont 10 à 50 personnes qui arrivent chez vous et tout s'enchaîne très vite. Pour éviter que la location de votre logement ne tourne au film catastrophe, voici quelques conseils pratiques.


Les conditions

Vous devez être propriétaire de votre logement. Si vous êtes locataire, il vous faudra obtenir l'accord écrit du propriétaire. Munissez-vous également de l'accord de la copropriété pour le passage de l'équipe dans les parties communes.

A défaut d'une grande superficie (150 m2), il vous faudra au moins une pièce principale de 35 m2 afin d'y faire entrer tout le matériel technique (câbles, spots...). Les caméras ont aussi besoin de suffisamment de recul. Une hauteur sous plafond de 2,50 m est idéale pour les perches des preneurs de son. Les camions, souvent très encombrants, doivent pouvoir accéder facilement.

Les décors prisés

Les décors rares - une notion parfois floue - sont recherchés : abbaye, manoir, usine, restaurant, grange, loft, cadre naturel, piscine, ferme, château, lieu industriel, galerie, église, lieux de caractère ou dans leur jus, décoration d'époque (années 40, 50, 60, 70, 80)...

Les tarifs

Les prix se négocient en fonction de nombreux facteurs : la rareté du décor, la nature de la production (long-métrage, téléfilm, documentaire, court-métrage, publicité, Web TV) et ses moyens. Si le tarif à la journée peut osciller entre 800 € et 5 000 €, la moyenne tourne plutôt autour de 1 500 €.

Le référencement de votre bien

Vous pouvez contacter l'une de ces agences qui référencent les décors. Chacune possède ses critères de style et/ou de région :


Film France, soutenue par le CNC (Centre National de la Cinématographie) et les collectivités territoriales, référencent votre bien. Contrairement aux agences, ils ne se chargent ni du contrat, ni de la négociation avec le producteur, mais sont de bon conseil. Sur Film France vous trouverez le bureau d'accueil des tournages de votre région.

Les modalités du contrat

Les conditions du tournage doivent être clairement stipulées dans un contrat : horaires, rémunération, rédaction d'un état des lieux précis et complet avant et après tournage, garantie de remise en état à l'identique, assurances...

Si vous devez déménager, la production se charge de régler la note d'hôtel. Si elle souhaite emballer et stocker vos bibelots ou changer votre déco, elle doit aussi le spécifier.

Cet article a recueilli 3 avis. 34% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : Gestion du budget