Choisir une assurance pour un appartement en location

Par : Caroline Boithiot - Dernière modification : 16 août 2012 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami

Pour compléter votre lecture :

choix assurance appartement location

Choisir une assurance pour un appartement en location

Locataire ou propriétaire, il est important de connaître les différentes assurances des deux parties. Suivant la durée, le bien et par des accords communs, ces contrats peuvent varier. 


L'assurance du locataire

Dès son entrée dans les lieux, le locataire doit s'assurer des dommages qu'il pourrait causer. Ainsi, plusieurs assurances sont à sa charge :

  • la responsabilité vis-à-vis du propriétaire : il est évident que le locataire est responsable de tous les dommages causés durant sa période de location. C'est la responsabilité locative née du contrat de bail ;
  • l'assurance obligatoire : la législation impose une obligation d'assurance locative destinée à couvrir les dommages d'incendies, d'explosion et de dégâts des eaux. Ces risques sont systématiquement inclus dans les contrats multirisques d'habitation, auxquels peut souscrire le locataire. Étudiant, il est utile de préciser votre statut lors de la souscription pour bénéficier de prix réduits ;
  • la responsabilité civile : la souscription à un contrat multirisque d'habitation permet également au locataire de couvrir la responsabilité civile de sa vie privée et de ses biens personnels ;
  • les exceptions : locations saisonnières, meublées, ou secondaires figurent parmi les exceptions à l'obligation de souscription d'assurance par le locataire. Toutefois, le locataire reste responsable des dommages qu'il peut causer. 
 

L'assurance du propriétaire

Même si le propriétaire n'est pas l'habitant dans ce cas, il doit quand même se soumettre à plusieurs assurances :

  • la responsabilité du propriétaire vis-à-vis du locataire : la première assurance est que le propriétaire doit louer son bien en bon état, et de faire durant la durée du bail, les travaux nécessaires, excepté les dommages locatifs ;
  • l'assurance du non-occupant : en cas de dommages causés par un défaut de construction, d'entretiens et de troubles de jouissance, le bailleur doit souscrire à une assurance afin de couvrir sa responsabilité. En cas de copropriété, le bailleur doit vérifier les garanties souscrites à l'assurance collective de l'immeuble ;
  • le cas de la location meublée : le bailleur peut souscrire dans ce cas à une assurance couvrant l'habitation et son contenu immobilier. Celle-ci prend en charge les dommages que pourrait causer le locataire. 
 

Aujourd'hui, il est facile de trouver l'assurance adéquate à ses moyens et besoins, grâce au comparateur d'assurances. 


 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr