Ménopause : soulager les bouffées de chaleur

Par : Aurélien Besnard - Dernière modification : 24 avril 2013 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur le soin du corps
bouffées de chaleur ménopause

Le traitement hormonal substitutif est une solution efficace

Au bureau, en pleine nuit, elles surviennent sans crier gare. En attendant qu'elles s'estompent d'elles-mêmes, ce qui est généralement le cas au bout de cinq ans, vous pouvez agir.


Bouffées de chaleur : explications

En temps normal, l'organisme maintient sa température corporelle autour de 37°C. Une régulation assurée, entre autres, par les oestrogènes dont le taux chute brutalement au moment de la ménopause. D'où l'apparition de ces rougeurs qui peuvent envahir jusqu'à 20 fois par jour votre visage et votre décolleté. Sans oublier ces sueurs froides qui vous réveillent plusieurs fois par nuit.

Traitement hormonal substitutif

Le traitement hormonal substitutif donne d'excellents résultats sur les bouffées de chaleur. Mais celui-ci ne peut être entrepris qu'après l'arrêt total des règles. Il n'est donc d'aucune utilité sur les bouffées de chaleur apparaissant à la pré-ménopause.

Il nécessite dans tous les cas une prescription médicale.

Par ailleurs, on le réserve aujourd'hui aux femmes dont la qualité de vie est très perturbée. Il augmenterait en effet le risque de cancer du sein. Sachez que votre médecin dispose d'autres types de médicaments pour soulager vos symptômes.

C'est par exemple le cas des antidépresseurs et des hypertenseurs.

Yoga

Selon une étude menée à l'université de San Francisco, faire du yoga une fois par semaine peut diminuer le nombre de bouffées de chaleur de près de 30 % ! D'autres travaux américains montrent que cette pratique, tout comme la marche, contribue à passer en douceur le cap de la ménopause. Un argument de plus en faveur de l'activité physique.

Ainsi, bouger régulièrement au moins 45 minutes 3 fois par semaine contribue également à lutter contre d'autres symptômes de la ménopause. C'est par exemple conseillé en cas d'ostéoporose et de prise de poids.

Pour en savoir plus, consultez le site de la Fédération Nationale des Enseignants de Yoga.

Les bons réflexes

Retenez aussi que :

  • les matières synthétiques retiennent la chaleur et la transpiration. Préférez des fibres naturelles comme le lin, le coton ou la laine. Vous pourrez également vous procurer des vêtements de nuit qui aident à évacuer la transpiration sur le site www.noxacool.com ;
  • plutôt que de porter de gros pulls, superposez des vêtements plus légers. Vous pourrez vous découvrir plus facilement, au gré de vos besoins ;
  • il faut mieux éviter les repas trop lourds et trop copieux. En répartissant vos apports sur 5 ou 6 repas par jour, vous aidez votre organisme à réguler sa température. Evitez aussi le vin et les plats épicés qui augmentent la chaleur corporelle ;
  • des lingettes humides ou un brumisateur sur vous vous permet de vous rafraîchir dès les premiers signes. D'ailleurs, le simple fait de boire un verre d'eau froide soulage souvent instantanément.

Un petit bilan avec votre médecin généraliste ou votre gynécologue permettra de s'assurer que vos bouffées de chaleur ne sont pas dues à un problème endocrinien (glande surrénale, thyroïde) ou encore dermatologique (rosacée). Elles nécessiteraient alors un traitement bien spécifique.


 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu