montage mur parpaing

Monter un mur en parpaing

Nous vous présentons ici le cas concret de la construction d'un mur de clôture, pour séparer des terrains. A vous ensuite de le personnaliser avec crépi, enduit,... Construire un mur en parpaing est laborieux : si vous le pouvez, travaillez en équipe.


1

Les fondations d’un mur en parpaing

La réussite d'un mur en parpaing réside dans ses fondations. Elles évitent l'effondrement de toute construction. La largeur et la profondeur dépendent de la hauteur de votre mur. Une largeur minimale de 40 cm est requise. Vous devrez creuser suffisamment pour que les fondations soient hors gel. En fonction des dimensions des fondations faites un coffrage avec des planches. Plantez aux extrémités des repères pour vérifier le niveau régulièrement avec le cordeau. Vous contrôlerez plus facilement les étapes suivantes. Votre muret de clôture ne dépasse pas les 60 cm ? Réalisez une tranchée de 30 cm de profondeur sur 30 ou 40 de large.

2

Ferrailler les bases

Poser la première couche de béton (de 3-5 cm d'épaisseur) sur le fond du trou. Laisser sécher. Vérifier le niveau. Poser le ferraillage. Toutes les ferrailles doivent être reliées entre elles avant de couler le béton. Placer les équerres de liaison. Elles dépassent des fondations pour être assemblées avec les éléments verticaux lors de l'élévation du mur. Recouvrer le tout de béton. Égaliser la surface. Utiliser le cordeau comme repère de niveau. Votre base doit être plane pour bien débuter la pose de parpaings. Laisser sécher. Monter un mur en parpaing se réalise en plusieurs étapes.

3

La première rangée

controle niveau chaque etape
Contrôler le niveau à chaque étape

Le premier rang du mur se pose des angles et extrémités vers le centre. Placer du mortier sur la base et poser les premiers parpaings aux extrémités. La partie alvéolée doit toujours être en dessous. Faire le niveau est une préoccupation constante. Installez aux extrémités des bâtons enchâssés dans les parpaings. Reliez-les avec une ficelle. Elle est votre guide pour vérifier l'alignement des parpaings et leur positionnement à la même hauteur. Contrôlez la pose de chaque parpaing avec le fil à plomb (verticalité) et le niveau à bulle (horizontalité). L'aplomb se règle avec le mortier et le martelet afin d'enfoncer le parpaing suffisamment. Monter le cordeau en fonction de votre progression.

4

Montage et ferraillage

coffrage monter facilement
Un coffrage pour monter plus facilement

Retirez l'excès de mortier avec la truelle sur les côtés tout au long de la pose. Mettez-le dans les joints verticaux (1 cm) entre parpaings. Appliquez le mortier (3-5 cm) sur le dessus de votre rangée. Pratiquez dedans des entailles avec votre truelle pour favoriser l'accroche. Posez la seconde rangée. Reliez les équerres de liaison aux ferrailles. Si votre mur est assez haut, installez le ferraillage vertical dans les angles. Remplissez de béton pour assurer la prise.

5

Les finitions

Poser une couche de mortier sur le haut du mur. Lissez-le avec soin si vous le laissez ainsi, brut. Vous pouvez recouvrir du parement de votre choix votre mur en parpaing : briquettes, meulières, éléments décoratifs de votre choix.

Monter un mur en parpaings en plein coeur de l'hiver est déconseillé. Ce n'est pas l'idéal non plus en plein été lorsqu'il fait trop chaud. Les matériaux sèchent trop vite et ne s'appliquent pas facilement. Privilégier les saisons intermédiaires, sans pluie... évidemment.


Si vous réalisez un mur important, penser à louer une bétonnière, elle sera nécessaire pour les grandes quantités. Le coût d'un parpaing est entre 1 et 1,50 € cependant, il faudra inclure le prix de la livraison pour les grosses quantités. Le temps de réalisation varie aussi selon la longueur du mur en parpaing. Prévoyez environ 12 heures pour séchage des fondations.


 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr