Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur les parquets
réparer parquet plancher

Reparer un parquet

Le bois travaille en fonction des variations hygrométriques. Au fil du temps, les assemblages prennent du jeu, le parquet bouge sous vos pas... parfois, même, une lame peut s'abîmer au point de devoir être remplacée. A chaque problème, sa solution.


1

Consolider le parquet

Enfoncez tous les clous qui pourraient dépasser. Si des lames grincent ou se soulèvent par endroits, refixez-les avec des vis. Noyez légèrement les têtes des vis dans le bois et rebouchez-les à l'aide d'un mastic Bi-Composant (résine + durcisseur) de même teinte que votre parquet ou approchante.

Ne cherchez pas à reboucher les joints qui s'écartent, il faut laisser le bois travailler librement. Les lames fendues ou cassées présentent un risque et doivent être remplacées.

2

Retirer une portion de lame abîmée

Deux possibilités : la partie abîmée se situe entre deux lambourdes ou solives, ou bien les chevauche.

Dans le premier cas, percez un trou près de la cassure, pour passer la lame de votre scie sauteuse ou à guichet, et exécutez deux découpes parallèles de part et d'autre. Arrêtez-vous au ras des lambourdes ou solives.

Dans le second cas, le mieux est d'utiliser une petite scie circulaire. Réglez la profondeur de coupe de manière à n'entailler que la lame de parquet et sciez tout du long. Faites, là aussi, deux découpes parallèles jusqu'à venir en butée sur deux autres solives ou lambourdes. Veillez à contrôler le sciage de bout en bout.

Tracez ensuite à l'équerre les extrémités de la partie à supprimer. Percez un trou sur chaque trait, puis découpez bien droit d'un bord à l'autre de la lame.

3

Placer la nouvelle lame

Mesurez la longueur de lame à poser. Découpez-la dans une chute que vous aurez conservé, ou une lame neuve de même essence que votre parquet. Pour permettre sa mise en place, rabotez légèrement en biais le dessous de sa languette et supprimez complètement la lèvre inférieure de sa rainure.

Pour soutenir la nouvelle lame à chaque bout, collez-vissez un tasseau sur la face interne des lambourdes ou solives. Ces supports doivent être au même niveau. Vérification faite, présentez la lame de biais en emboîtant d'abord sa languette dans la rainure de la lame contiguë. Enfin, rabattez-la sur les tasseaux.

4

Fixez la lame

Pour fixer la lame sur ses supports, il vaut mieux la visser que la clouer : le clouage risque en effet d'ébranler les fixations des tasseaux. Percez des avant-trous pour faciliter le vissage et fraisez-les légèrement pour noyer les têtes des vis dans le bois. Il suffira de les mastiquer comme précédemment.

Si la nouvelle lame chevauche une lambourde ou solive, encollez cette dernière puis renforcez le maintien avec deux pointes tête homme enfoncées au chasse-clou.

Si la réparation s'effectue sur une grande longueur, déposez un filet de colle dans la rainure et sur la languette des deux lames adjacentes puis maintenez en pression avec des objets lourds jusqu'au séchage.


Logement, famille, travail...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu