Sortir d'un interdit bancaire

Sortir de l'interdit bancaire
Sortir de l'interdit bancaire
En cas de paiement par chèque ou carte de crédit sur un compte non provisionné, le fautif peut se retrouver inscrit au fichier central des chèques (FCC) de la Banque de France. Il n'a alors plus le droit d'émettre de chèques ni de se servir de sa carte de crédit. On dit alors qu'il est interdit bancaire, ce qui ne signifie nullement qu'il ne peut pas posséder de compte bancaire. Pour sortir d'un interdit bancaire, il doit payer les montants dus, en empruntant ou en négociant des échéances.


Emprunter pour sortir d'un interdit bancaire

Il ne faut pas confondre l'inscription au FCC (interdit bancaire) et l'inscription au FICP (interdit de crédit). Il est possible d'emprunter lorsque l'on est inscrit au FCC, à condition d'apporter certaines garanties, notamment :

  • stabilisation de sa situation financière ;
  • existence d'une garantie hypothécaire ;
  • présence d'une caution.

S'il apporte un bien immobilier en caution, ou si une personne physique ou morale se porte caution, un particulier interdit bancaire a de grandes chances d'emprunter suffisamment pour approvisionner les sommes dues.

S'il n'apporte aucune caution ni hypothèque, il devra réussir à prouver que le défaut de paiement résulte d'un impondérable. C'est notamment le cas lorsqu'un commerçant n'a pas reçu le paiement d'un client à temps.

Négocier un paiement pour sortir d'un interdit bancaire

Le particulier confronté à un interdit bancaire a tout intérêt à contacter ses créanciers au plus vite, afin de régulariser sa situation. Il pourra proposer de mettre immédiatement en place un plan de remboursement. Il paiera la somme non approvisionnée à ses créanciers, à raison de plusieurs mensualités.

Se faire aider pour trouver une solution à un interdit bancaire

Une personne inscrite au FCC pourra se faire aider d'un professionnel pour trouver une solution à son interdit bancaire. Le professionnel fera office d'intermédiaire entre les deux parties, et tentera de trouver un accord. On pourra consulter :

  • un travailleur social ;
  • un médiateur du tribunal d'instance.

Sortir d'un interdit bancaire

Une fois les paiements complètement approvisionnés, le particulier confronté à un interdit bancaire doit demander une attestation de paiement à ses anciens créanciers. Il porte ensuite l'attestation à sa banque, qui doit faire lever l'inscription auprès de la Banque de France sous les deux jours ouvrables.

Les professionnels à votre service :

  • Travailleur social
  • Médiateur du tribunal d'instance
  • Banque
  • Courtier en rachat de prêts