> NOS SERVICES PRATIQUES
 
 

Stationner sur les zones de livraison à Paris

Par : Audrey Mercier - Dernière modification : 19 octobre 2011 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |

Pour compléter votre lecture :

stationnement aires livraison

Stationner sur les aires de livraison

Présence de nombreux véhicules, lieux touristiques, voies de bus, stations Vélib’… tant de facteurs réduisent l’espace disponible pour garer son véhicule près de chez soi à Paris. Désormais les zones de livraison s’ouvrent au stationnement pour les particuliers sous certaines conditions.


Règles du stationnement parisien

Dans la Capitale, le choix du stationnement oscille entre parkings souterrains et voirie.

Les tarifs des parkings varient selon les propriétaires et les quartiers.

Le stationnement sur voirie est payant du lundi au samedi de 9h à 19h. Il est gratuit la nuit et le dimanche. Les jours fériés et durant le mois d’août, il est gratuit dans certaines zones (une pastille jaune sur les horodateurs indique la gratuité à ces périodes).

Le stationnement payant est limité à 2 heures. Il est strictement interdit en double file, sur les axes rouges, sur les emplacements réservés aux handicapés et aux livraisons.

Stationnement autorisé sur les zones de livraison à Paris

En 2009, un dispositif de stationnement partagé est testé sur 500 aires de livraison dans les IIIème et XVIIème arrondissements. Forte de son succès, la décision a été prise par la mairie en accord avec la préfecture de police et la chambre des métiers et de l’artisanat de Paris, de l’étendre à l’ensemble de la ville.

Depuis le 1er décembre 2010, les automobilistes ont l’autorisation de stationner sur les zones réservées aux livraisons, du lundi au samedi de 20h à 7h et toute la journée les dimanches et jours fériés.

Cela représente environ 7 000 places de stationnement supplémentaires dans les rues de Paris sur les 9 000 places réservées aux livraisons. De plus, une aire de livraison est généralement suffisamment large pour accueillir deux véhicules.

marquage zones partagees
Marquage pour les zones partagées © www.paris.fr

Un marquage spécifique permet d’identifier les "zones partagées" : une ligne jaune simple discontinue ou continue (marquage courant).

marquage zones sanctuarisees
Marquage pour les zones sanctuarisées © www.paris.fr

Les "zones sanctuarisées" sont identifiables par une ligne jaune double et continue. Le stationnement est interdit aux véhicules des particuliers (sous peine d’amende de 35€) et réservé aux livraisons qui interviennent la nuit ou très tôt dans la matinée ou pour les commerces ouverts le dimanche (boulangeries, supérettes, hôtels…).

Rappel sur le règlement du stationnement sur les zones de livraison

Les aires de livraison sont soumises à des règles précises pour les professionnels :

  • elles sont prioritairement des aires d’arrêt et non de stationnement. L’arrêt est limité à 30 minutes ;
  • un "disque livraison Marchandises" est obligatoire (indication sur l’horaire d’arrivée et informations sur la motorisation du véhicule).

 

Ce règlement s’applique aux véhicules suivants (Cour de Cassation du 27 novembre 1991, N91-82-457) :

  • transporteurs professionnels effectuant un déplacement et/ou un enlèvement de marchandises dans Paris ;
  • aux entreprises transportant, livrant ou enlevant des marchandises dans le cadre de leur activité ;
  • aux personnes effectuant occasionnellement un transfert de marchandises (incluant donc les particuliers pour le dépôt d’un objet lourd par exemple).

Ce système pourrait se voir étendre à d’autres municipalités.


 


Pour plus d'informations, n'hésitez pas à consulter le site www.paris.fr.


Retrouvez sur Google+

Perte de points, permis de conduire...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr