Insomnie et troubles du sommeil

L'insomnie comme trouble du sommeil
L'insomnie comme trouble du sommeil
Le trouble du sommeil le plus fréquent est l'insomnie. Elle touche près d'un quart de la population adulte, deux fois plus souvent les femmes que les hommes, et d'autant plus que l'on avance en âge.


Qu'est-ce que l'insomnie ?

L'insomnie est un défaut du sommeil dont on se plaint. Ce trouble exclut ainsi les petits dormeurs qui se contentent de quatre ou cinq heures de sommeil, sans souffrir ni se plaindre, pour inclure, en revanche, ceux, assez nombreux, qui se plaignent de mal et peu dormir, mais dont on constate qu'ils dorment, en réalité, huit heures d'un sommeil de qualité.

Si l'insomnie apparaît parfois comme un phénomène subjectif, elle est bien souvent un trouble réel caractérisé par des difficultés à dormir ou un sommeil non récupérateur. Chacun peut être, un jour ou un autre, sujet à l'insomnie, mais le véritable problème surgit quand elle devient chronique.

Elle prend alors habituellement l'une des trois formes suivantes :

  • une difficulté à s'endormir qui touche souvent les hyper ou les hypo-actifs ;
  • un sommeil léger et irrégulier ;
  • une impossibilité de prolonger sa nuit au-delà de trois ou quatre heures (très fréquente chez les personnes âgées).

Lutter contre l'insomnie

Au bout de quelque temps, il n'est pas rare que l'angoisse de l'insomnie devienne le problème majeur. L'insomniaque ne peut plus dormir... parce qu'il a peur de ne pas dormir !

Le plus souvent, ce phénomène répond à une sous-activité physique et/ou intellectuelle. La meilleure réponse est alors de tenter d'augmenter cette activité grâce, par exemple, à la pratique régulière d'un sport. Le sommeil est destiné à récupérer, encore faut-il avoir dépensé un peu d'énergie.

La réponse à l'insomnie doit, dans un premier temps, faire la part belle aux remèdes naturels. Le confort du lit, une température agréable, le silence, des horaires réguliers et un rituel d'endormissement peuvent aider à faire retrouver le sommeil.

Certaines tisanes somnifères (camomille, verveine), peuvent aussi être une aide. Les médicaments, quant à eux, peuvent être utilisés pour la rééducation du sommeil, mais seulement pour des périodes très courtes et dans tous les cas après consultation d'un médecin.

Améliorer son sommeil

Pour améliorer son sommeil, nous vous conseillons la lecture de notre fiche mieux dormir. Vous y trouverez 5 conseils faciles à mettre en oeuvre qui devraient vous aideront à améliorer votre sommeil.