Comment bien adopter les gestes barrières

Publié le 

Comment bien adopter les gestes barrières/iStock.com-Moyo Studio
Comment bien adopter les gestes barrières/iStock.com-Moyo Studio

 

Tous les ans, les infections hivernales font rage, allant jusqu’à créer des épidémies. Outre les maladies récurrentes comme le rhume, la grippe ou la bronchite, l’année 2020 a vu apparaître un virus incontrôlable, le nouveau Coronavirus baptisé Covid-19. Ces micro-organismes nocifs partagent un point commun : leur transmission est rapide. Néanmoins, il est possible de les freiner en adoptant les “gestes barrières”. Préventifs et efficaces, il s’agit de simples gestes qui doivent être pratiqués au quotidien.

L’hiver est la saison des maladies facilement transmissibles comme la grippe. D’autres infections, souvent respiratoires, peuvent également survenir. Toutefois, ce ne sont pas les moyens de les combattre qui manquent. Contre les virus hivernaux, la précaution la plus basique consiste à intégrer les quatre gestes barrières dans les habitudes quotidiennes. Quoiqu’ils paraissent anodins, ces gestes s’avèrent d’une grande aide contre la propagation des virus. Zoom sur les bons réflexes à adopter.

L’importance des gestes barrières

Souvent, ce n’est qu’une fois grippé qu’un malade s’intéresse aux régimes pour ne pas tomber malade durant l’hiver. Pourtant, face aux infections hivernales, les préventions sont à privilégier. Pour ce faire, le plus simple est l’adoption des gestes barrières. Au nombre de quatre, ces simples réflexes sont vivement recommandés par l’OMS pour se protéger des virus. En effet, les maladies qu’ils provoquent sont souvent très contagieuses et se propagent avec une grande aisance. Ainsi, il suffit qu’un individu contaminé éternue, tousse ou ait un contact physique avec son entourage pour transmettre les virus présents dans sa salive et ses sécrétions nasales.

Une simple question d’hygiène

Pour endiguer la transmission d’un virus, il revient à chacun de revoir ses habitudes en évitant les imprudences. Les gestes barrières constituent la solution la plus simple pour se prémunir :

  • il est primordial de se laver régulièrement les mains sachant qu’elles transmettent jusqu’à 80% de microbes par un simple contact. Il est vivement conseillé de les nettoyer autant que possible, en veillant à bien les frotter avec du savon ou une solution hydro-alcoolique ;
  • contre le nez qui coule, les mouchoirs à usage unique sont à privilégier. En les jetant immédiatement après utilisation, les virus qui peuvent survivre jusqu’à 12 h dessus sont rapidement débarrassés.

Empêcher la propagation des virus

Les gestes barrières visent à stopper la propagation des virus par des moyens simples et efficaces. Comme la toux et l’éternuement génèrent des postillons contagieux, chacun se doit de faire le nécessaire pour ne pas nuire aux autres. Pour ce faire :

  • éternuer ou tousser dans le coude, plutôt que dans la main, est le bon geste à adopter. Étonnamment, seuls 33% des Français reconnaissent procéder ainsi. Pourtant, ce geste est impératif pour freiner la propagation des microbes ;
  • le port d’un masque chirurgical jetable est requis, et ce, dès l’apparition des symptômes de la grippe ou d’autres infections respiratoires. Cet accessoire évite entre autres la diffusion directe des virus et se doit d’être changé toutes les 4 heures pour éviter tous risques.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : conseils santé