Entreprise : le bruit nuit au bien-être des salariés

Publié le 

Entreprise : le bruit nuit au bien-être des salariés / iStock.com - PeopleImages
Entreprise : le bruit nuit au bien-être des salariés / iStock.com - PeopleImages

Les nuisances sonores peuvent affecter la santé des travailleurs. D’après les derniers chiffres sur la question, près de 30% des salariés seraient exposés aux risques engendrés par les bruits, soit près de 3 millions de salariés.

À l’heure où de nombreux syndicats et associations militent pour le bien-être des salariés, les bruits excessifs sont pointés du doigt. Ils affecteraient autant la santé des salariés que leur productivité.

Pas plus de 80 dB

D’après les experts, une exposition pendant 8 h à un bruit de plus de 80 dB constituerait un danger pour les salariés. Le principal risque serait la perte progressive de l’audition pouvant aboutir à la surdité irréversible. Les spécialistes recommandent de ne pas s’exposer aux bruits nocifs pendant plus de 20 h par semaine. Pour information, les ondes sonores dépassant 85 dB sont considérées comme nocives. Dans la plupart des cas, une exposition prolongée aux bruits entraîne des  acouphènes (bourdonnements et  sifflements dans les oreilles). Si ces manifestations peuvent disparaître en quelques semaines, une baisse de l’acuité auditive est observée dans les cas les plus graves.

Des conséquences désastreuses

Si les bruits nocifs risquent de détériorer la capacité auditive des salariés qui y sont exposés, ils nuisent également à leurs performances. En effet, le bruit ne favorise pas la concentration, diminue l’attention et peut provoquer des accidents. En outre, ses conséquences sur la santé ne sont pas négligeables, notamment le stress, la fatigue, les troubles cardiovasculaires et l’hypertension.

Diverses solutions

De nombreuses solutions sont possibles afin de limiter le bruit sur le lieu de travail. Une isolation acoustique appropriée est envisageable pour les nouvelles constructions. Sinon, les professionnels peuvent proposer des solutions efficaces pour l’isolation des bâtiments existants. Il est aussi possible d’isoler les machines les plus bruyantes dans des locaux spécialement aménagés pour les accueillir. Enfin, les salariés les plus exposés doivent être équipés de protections individuelles à l’instar des casques antibruit ou des bouchons d’oreille.

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : vie du salarié