High-tech : comment investir dans le Bitcoin en toute sécurité ?

Publié le 

High-tech : comment investir dans le Bitcoin en toute sécurité ? / iStock.com - Pixelfit
High-tech : comment investir dans le Bitcoin en toute sécurité ? / iStock.com - Pixelfit

Depuis quelques années, de plus en plus de personnes s’intéressent au Bitcoin, une cryptomonnaie, dans l’objectif de s’enrichir. Pourtant la valeur de cette monnaie virtuelle peut augmenter ou baisser en peu de temps. L’investisseur peut donc s’enrichir ou tout perdre.

L’investissement dans le Bitcoin intéresse aussi bien les novices que les professionnels de la bourse attirés par la possibilité de s’enrichir rapidement. Tour d’horizon de ce type d’investissement et des conseils pour se lancer.

Une monnaie fictive

Le Bitcoin est une monnaie virtuelle utilisée dans les achats peer to peer. D’après Manuel Valente de La Maison du Bitcoin, cette cryptomonnaie est comparable aux métaux précieux dans la mesure où sa quantité est limitée. Selon le directeur de La Maison du Bitcoin, il ne peut y avoir plus de 21 millions de Bitcoins en circulation afin d’anticiper une éventuelle seconde crise des subprimes qui a ébranlé le monde de la finance en 2008. À l’heure actuelle, près de 16,2 millions seraient en circulation.

Une spéculation et non un investissement

Acheter des Bitcoins ne constitue pas un investissement, mais une spéculation. En effet, à la différence des actions qui donnent droit à des dividendes en fonction du résultat de l’entreprise, la valeur d’un Bitcoin dépend seulement de l’offre et de la demande. Ainsi, il est difficile, voire impossible, de dire qu’un Bitcoin échangé à 3 000 $ est cher ou peu cher. Le fait est que le marché n’est pas régulé par une structure de type banque centrale. Il en découle une forte volatilité qui constitue un risque non négligeable pour les spéculateurs. Pour information, la valeur du Bitcoin a augmenté de 300% depuis janvier pour atteindre aujourd’hui 4 000 $.

Des astuces pour se lancer

Pour Christophe Dembik, responsable des recherches macroéconomiques chez Saxo Bank, investir dans le Bitcoin, c’est tenter un coup de poker. Pensez donc à n’investir que de l’argent que vous pouvez vous permettre de perdre. En outre, le choix de l’intermédiaire ou broker est primordial, en raison des risques de piratage lors des transactions. Pour les spécialistes, ceux installés dans des paradis fiscaux sont à éviter absolument. Pensez également à acquérir des notions d’analyse graphique afin de détecter les bons moments pour acheter ou vendre. Selon Manuel Valente, certains évènements comme les élections ou les mesures économiques risquant de créer des instabilités augmentent le cours du Bitcoin.