placer son argent

Vous voulez être certain de bien placer votre argent ? Lisez nos rubriques pour prendre vos précautions avant de choisir vos placements, et mieux définir vos objectifs pour optimiser vos gains.

Nos dernières publications

  • Jeux d'éveil de 12 mois à 3 ans : des puzzles pour les tout-petits / iStock.com - targovcom

    Jeux d'éveil de 12 mois à 3 ans : des puzzles pour les tout-petits

    Être parents, c’est savoir choisir le bon jeu à acheter pour son enfant à différents stades de sa croissance. Les jeux auxquels nous jouons influencent notre développement cognitif. Un jouet ne doit donc pas qu’être amusant, il doit être choisi selon ce qu’il peut apporter de plus à l’enfant....

  • Attention aux escroqueries à la livraison de colis ! / iStock.com - Drazen Zigic

    Attention aux escroqueries à la livraison de colis !

    À une semaine du très attendu Black Friday et du frénétique Black Week, les grandes plateformes de vente en ligne s’apprêtent à expédier une quantité impressionnante de colis par le biais des transporteurs. Si cette période de fête constitue pour ces acteurs une opportunité unique de booster leurs chiffres de vente, des personnes peu scrupuleuses en profitent également....

  • Besoin de faire des économies ? Nos astuces pour épargner vos pièces de monnaie / iStock.com - bee32

    Besoin de faire des économies ? Nos astuces pour épargner vos pièces de monnaie

    Mettre de l’argent de côté dans une société qui évolue sous l’égide du consumérisme est une tâche qui exige une volonté de fer. En effet, il n’est pas toujours évident de résister aux tentations. Pour autant, économiser n’est pas impossible....

  • Bien que très résistant, l'aloe vera est fragile et nécessite des soins bien spécifiques ! / iStock.com - apomares

    Bien que très résistant, l'aloe vera est fragile et nécessite des soins bien spécifiques !

    L’engouement pour les plantes d’intérieur continue et ce ne sont pas les choix qui manquent. Parmi les nombreuses variétés qui trouvent parfaitement refuge dans nos maisons, l’aloe vera se démarque par l’élégance de son feuillage aux mille vertus....

  • Facture énergétique : comment la maîtriser / iStock.com - jittawit.21

    Facture énergétique : comment la maîtriser

    La facture énergétique concerne tous les ménages et représente une part non négligeable de leur budget global. La définition de la facture énergétique d’un ménage est la suivante : il s’agit de l’ensemble des consommations d’énergie effectuées durant un laps de temps donné....

Épargne ou investissement : les différents types de placement financier

Commençons par le début : que signifie, exactement, « placer son argent » ? Pour beaucoup, le placement induit un investissement (en bourse, par exemple). Or, il s’agit là d’un raccourci car il s’agit en fait, seulement, de le placer en dépôt. Par conséquent, « placer son argent » peut signifier :

  1. L’épargner ;
  2. L’investir.

Dans le premier cas de figure – l’épargne –, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez ainsi opter pour un livret ou un compte d’épargne. Il s’agit là du placement le plus courant : c’est généralement celui que l’on fait sans même savoir qu’il s’agit d’un placement. Livret A, livret jeune, plan épargne logement (PEL) et compte épargne logement (CEL), entre autres, sont sans risques. Vous déposez l’argent de vos économies dessus et vous êtes certain que la somme épargnée ne diminuera pas. Un gros avantage donc ! En revanche, ce placement est limité. En effet, les taux d’intérêt étant peu élevés (1,25% pour le livret A ; 2,11% pour le PEL), votre pécule ne fructifiera pas beaucoup. D’autres subtilités également sont à prévoir avant de se constituer cette épargne. Tout d’abord, certains de ces placements (le livret A par exemple) sont plafonnés. Ils ne sont donc pas intéressants si vous souhaitez mettre de côté de grosses sommes. D’autres obligent l’épargnant à déposer une certaine somme régulièrement ; c’est le cas du PEL notamment. Par conséquent, si vous voulez ouvrir un compte d’épargne ou un livret, renseignez-vous auprès de votre banque et d’autres établissements (il est toujours intéressant de comparer les offres). Vous pourrez ainsi vous décider en toute connaissance de cause.

L’épargne ne rapporte pas assez pour vous ? Vous pouvez tout aussi bien investir. La bourse ou l’immobilier sont alors des solutions plus ou moins risquées. Le second permet de se constituer un patrimoine… avec tous les avantages et inconvénients que cela peut comporter, l’inconvénient majeur restant qu’il faut généralement emprunter auprès de sa banque pour financer un tel investissement. D’où l’importance d’avoir épargné au préalable. De plus, l’immobilier n’est pas sans risques. Néanmoins, ces derniers ne seront pas les mêmes suivant que vous investissez dans l’immobilier locatif, dans un viager, dans une société civile de placement immobilier (SCPI) ou encore dans un parking. Là, le choix se fera donc en fonction du risque que vous êtes prêt à encourir et de la somme dont vous disposez.

Autre type d’investissement : la bourse. Si vous investissez en bourse mais que vous préférez répartir les risques, vous pouvez opter pour les fonds communs de placement. Ces FCP sont des OPCVM, autrement dit des organismes de placement collectifs en valeurs mobilières. Les bénéfices sont généralement importants mais, les fonds étant peu diversifiés, il s’agit tout de même d’un placement à risque. Du moins cet investissement est-il plus risqué que les SICAV, qui sont d’autres OPCVM.

Enfin, d’autres placements sont toujours envisageables comme le plan épargne populaire ou PEP. À vous de choisir.