Mardi conseils : achat immobilier, est-ce le moment d'investir ?

Publié le 

Mardi conseils : achat immobilier, est-ce le moment d'investir ? / iStock.com - SvetaZi
Mardi conseils : achat immobilier, est-ce le moment d'investir ? / iStock.com - SvetaZi

Les Français ayant hésité à investir dans l’immobilier ces dernières années ont-ils raté l’occasion de se lancer dans ce secteur ? En effet, les professionnels prédisent une baisse imminente du pouvoir d’achat dans ce domaine. Pourtant, les résultats du premier trimestre 2018 indiquent une légère hausse et une stabilisation des prix sur le marché. Décryptage.

Entre la loi Pinel, la révision de l’impôt sur la fortune immobilière et le prêt à taux zéro, le régime Macron a bouleversé les régimes fiscaux existants. Dans un sens, ces nouvelles mesures donnent la possibilité d’étoffer ou de rentabiliser son patrimoine. Cependant, il est très important d’investir avec discernement sur ce marché parfois instable.

Fluctuation des taux d’intérêt

Selon le baromètre de MeilleursAgents, le pouvoir d’achat des Français dans le secteur immobilier devrait sensiblement baisser après le premier semestre 2018. Durant la première moitié de l’année, les experts de la plateforme pronostiquent un scénario tempéré à travers des taux d’intérêt relativement stables de moins de 2% sur 20 ans.

Ces chiffres dépendent entre autres des effets de la politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) sur le secteur et de la stratégie commerciale des banques. En effet, ces dernières ont tendance à réduire leurs marges en début d’année pour attirer les nouveaux clients. À partir du second semestre, les banques se montreront commercialement moins agressives et les taux moyens dépasseront ainsi la barre des 2%.

Les bons plans

Étant donné les cours en vigueur, investir dans l’immobilier semble être une bonne idée durant les deux premiers trimestres 2018. Toutefois, il est de mise d’analyser avec minutie le type de bien à acquérir par rapport à l’évolution du marché local. À Paris par exemple, les prix au m² ont continué à augmenter en février, de 0,6% pour les studios et petites surfaces, et de 1,2% pour les deux pièces. En revanche, les 3 pièces et plus affichent une baisse de plus de 0,2%.

Les 10 grandes métropoles françaises suivent cette tendance à la hausse de la valeur immobilière, sauf Bordeaux. Dans la ville, les prix au m² n’ont pas progressé pour la première fois depuis près d’un an et demi. Au final, les investisseurs les plus prudents devraient davantage miser sur des marchés méconnus et particulièrement prometteurs comme les logements en “vente en l’état futur d’achèvement” (VEFA). Ils respectent les dernières normes en matière de sécurité et de respect de l’environnement. De plus, les offres sont encore assez nombreuses. Les propriétaires, pour leur part, devraient envisager la location en meublé pour valoriser leur bien à travers les nouvelles mesures fiscales du gouvernement Macron.

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : achat vente immo