Bars sociaux, un nouveau concept à Paris

Publié le 
Bars sociaux, un nouveau concept à Paris / iStock.com - andresr
Bars sociaux, un nouveau concept à Paris / iStock.com - andresr
Vous souhaitez découvrir de nouveaux lieux, partager des aventures dans les rues de la capitale ? Donnez du sens et de l'éthique à vos sorties grâce à ces lieux atypiques.

Priorité aux rencontres

Vous recherchez un café original pour boire un verre et rencontrer des gens ? Piochez dans nos propositions :

  • Dernier né des bars alternatifs, le Social Bar a mis l'accent sur les échanges et dispose d'une multitude d'astuces pour amener les gens à communiquer. Le café propose un espace de coworking en semaine et affiche une volonté ferme de produire et consommer autrement. Ainsi, la moitié des bénéfices sont reversés à des associations pour l'emploi et le personnel est recruté parmi un public en difficulté. Social Bar, 25, rue Villiot, 75012 Paris

  • Niché dans le quartier de Pigalle, Les Justes insiste également sur la nécessité de favoriser les contacts. Bar à cocktails et à jus de fruits, les ingrédients sont de saison et issus de l'agriculture raisonnée. Ici, les ventes de cocktails servent au financement d’associations locales. Les Justes, 1 rue Frochot, 75009 Paris.

Des lieux engagés

Pour militer et refaire le monde, cap sur ces bars associatifs, tenus par des bénévoles.

  • Ouvert par des habitants du Marais, le Troisième Café est un lieu convivial et surtout accessible avec des tarifs très bas (plats à 2 euros) . Le concept est d'offrir un plat à une personne démunie plutôt que de laisser un pourboire. Une belle initiative soutenue par deux boutiques bio du quartier qui leur font don des invendus. Le Troisième Café, 16 rue de Beauce, 75003 Paris.

  • La Commune est un espace participatif et solidaire, où il fait bon œuvrer à inventer un nouveau monde. Activités, ateliers, réunions, repas, ciné... Ce café associatif est tenu par des bénévoles qui se relaient en fonction de leur intérêt à participer à une action. La Commune, 3 rue d’Aligre, 75012 Paris.

  • Le Café des petits frères existe depuis 15 ans sur une initiative des petits frères des Pauvres. Le café est à 45 centimes et le petit-déjeuner à 1,50 euros. Convivial et chaleureux, sa clientèle est aussi nombreuse qu'hétéroclite. Café des petits frères, 47 Rue des Batignolles, 75017 Paris.

  • Direction Montrouge pour le Schmilblick. Cet espace alternatif offre une large palette d'ateliers et d'événements culturels toute l'année. Du soutien scolaire est également organisé et bien entendu, il est possible d'y boire et d'y manger. Le Schmilblick, 94 avenue Henri Ginoux, 92120 Montrouge.

Et sur les routes, le Recho est une idée de 10 amies passionnées de cuisine, dont 3 chefs. Leur but est de cuisiner en itinérance, dans un camion avec et pour les réfugiés. Le projet a vu le jour grâce au financement et aux dons d'entreprises, d'associations et de particuliers.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".