Investir son épargne dans l'immobilier locatif grâce à la SCPI

Publié le 
Comment investir son épargne dans l'immobilier locatif ? iStock.com/Shutter2U
Comment investir son épargne dans l'immobilier locatif ? iStock.com/Shutter2U
Il existe différentes façons de placer son épargne dans l'immobilier locatif : en acquérant un bien et en assurant soi-même sa gestion ou en investissant dans des parts de SCI ou SCPI. Ces solutions permettent d'augmenter son patrimoine et parfois même de défiscaliser.


Acheter en zone tendue et louer au public prioritaire

Épargner, c'est aussi augmenter son patrimoine, à condition toutefois de choisir un bien qui ne deviendra pas rapidement un gouffre financier. Dans le neuf, les opportunités sont nombreuses mais les prix sont élevés. Dans l'ancien, mieux vaut être expert pour identifier les sources de problèmes futurs... Ceux qui gèrent eux-mêmes leur bien ont aussi pour obligation de se renseigner sur les différentes lois en vigueur.

Élaborée pour les investisseurs et épargnants disposant d'un revenu confortable, la loi Pinel permet de défiscaliser mais à condition de se plier aux contraintes : plafonnement des loyers, choix restreint du locataire, etc.

Parce que ces astreintes sont très pesantes, beaucoup préfèrent investir dans une SCPI.

Investir dans des parts de SCPI

Gérées par des experts de l'immobilier, les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) offrent un revenu plus ou moins important en fonction de la somme placée. La valeur mobilière et locative du bien peut garantir une rentabilité jusqu'à 6 %.

Le premier avantage de cette forme d'investissement est de n'avoir aucune gestion à réaliser : la société civile acquiert un certain nombre de biens immobiliers (locatifs, d'entreprise, etc.) et redistribue ses bénéfices, provenant des loyers perçus, en fonction du nombre de parts souscrites.

Régulée par l'AMF (Autorité des marchés financiers), la SCPI est soumise à diverses obligations envers ses souscripteurs. Son patrimoine est recalculé chaque année.

Bien choisir la SCPI dans laquelle investir

SCPI de rendement, SCPI fiscale, OPCI (Organisme de placement collectif en immobilier)... il est possible de souscrire des parts dans plusieurs types de sociétés ou d'opter pour un pack regroupant plusieurs SCPI de façon à limiter les risques. Sont portés à la connaissance de l'investisseur : la capitalisation en M€, le DVM (rendement obtenu en divisant les revenus par le prix) et le montant de la souscription minimum.

Rechercher des informations sur les SCPI en ligne s'impose que l'on soit débutant dans le domaine ou très expérimenté. Depuis combien de temps existe cette SCPI ? Quelles sont ses performances ces dernières années ? Également intéressante, la simulation réalisée en quelques étapes simples permet de connaître les meilleures options selon sa situation.

Avant d'investir dans l'immobilier locatif, une comparaison des différentes offres semble indispensable, c'est pourquoi des sites se spécialisent dans les simulations et la recherche des meilleures SCPI françaises et européennes. Pour lutter contre la crise et les risques d'inflation possibles, beaucoup d'épargnants vont certainement choisir d'investir dans une valeur sûre, une valeur refuge comme la pierre. À voir en 2021 !