Peut-on se doucher tous les jours sans s'abîmer la peau ?

Publié le 
Peut-on se doucher tous les jours sans s'abîmer la peau ? / Istock.com - fizkes
Peut-on se doucher tous les jours sans s'abîmer la peau ? / Istock.com - fizkes
Par souci d’hygiène ou par habitude, il est devenu courant de prendre une douche quotidienne. Si l’intention derrière cette routine est bonne, elle pourrait, en réalité, s’avérer néfaste pour la peau. La douche en elle-même est un besoin humain compréhensible qui s’est enraciné dans les diktats de la société. En effet, il n’est pas question de sentir mauvais au bureau ou dans les transports en commun. Le problème, en soi, réside dans l’excès de bain ainsi que dans la nature des produits de bain utilisés. Vivre une journée entière sans prendre de douche est inenvisageable pour la plupart. S’il est légitime de vouloir se débarrasser de la crasse et des mauvaises odeurs corporelles, abuser des douches n’est pas la bonne façon de s’y prendre. En effet, contre toute attente, l’excès de douche est plus que néfaste pour l’épiderme. Cette habitude détruit notamment la barrière cutanée et rend la peau plus sensible aux attaques bactériennes extérieures. Décryptage.


Point de vue des dermatologues sur le lavage quotidien

Se doucher tous les jours est désormais naturel pour tous. De ce fait, personne ne se doute des effets négatifs de ce rituel. Les dermatologues sont unanimes sur le sujet, décriant cette pratique pour les nombreux dangers qu’elle apporte. Selon le Dr Marianne Chopinaud, “une hygiène excessive peut altérer le film hydrolipidique qui nous protège de l’environnement”. Par excessive, cette dernière fait référence aux douches prises de façon quotidienne. Cette action répétitive agresse le microbiote cutané qui, à l’instar du microbiote intestinal, joue un rôle capital dans la protection de l’organisme contre les attaques extérieures. Cette couche de bactéries inoffensives qui recouvrent l’épiderme est ainsi constamment détruite par les séances de récurage intempestif que subit la peau au quotidien.

Un meilleur choix de produits corporels

Dans la société industrielle actuelle, la plupart des produits lavants qui occupent les étagères de salle de bain sont chargés de sulfates, de colorants et de conservateurs. Pourtant, plus qu’autres choses, ce sont ces substances qui se veulent antibactériennes qui fragilisent progressivement la peau. Résultat, la peau, sensibilisée, s’irrite, s’assèche et favorise l’apparition d’infections cutanées, pour ne citer que l’eczéma, une maladie inflammatoire connue, ou les verrues. De ce fait, il est conseillé de se tourner vers des produits de douche peu agressifs afin de préserver la protection naturelle de la peau.

La bonne fréquence de douche à adopter

Dans son ouvrage intitulé Dans ma peau, la praticienne Yael Adler affirme que la peau est capable de bien s’occuper d’elle-même. Si beaucoup pensent que les douches régulières à coup de produits parfumés font du bien à l’épiderme, il s’avère que cette pratique ne fait que la détruire à petit feu. Faut-il, de ce fait, oublier les douches quotidiennes ? Des spécialistes reconnaissent que deux douches par semaine suffiraient amplement à la peau. Toutefois, comme le corps humain est une vraie machine à transpiration, l’idéal serait de nettoyer avec un gant de toilette et en fin de journée, les zones du corps susceptibles de développer une mauvaise odeur.

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".