Qu'est-ce qu'une plante adaptogène ?

Publié le 
Qu'est-ce qu'une plante adaptogène ? / iStock.com - joannawnuk
Qu'est-ce qu'une plante adaptogène ? / iStock.com - joannawnuk
Comptant parmi les plantes médicinales, les plantes adaptogènes aident l'organisme à absorber les chocs dont il est victime et à se renforcer. Utilisées dans les médecines amérindiennes ou ayurvédiques depuis des siècles, l'Europe ne les rencontre que tardivement. Découvrez les bienfaits qu'elles peuvent vous apporter et comment les utiliser en toute sécurité.


Quelles sont les origines des plantes adaptogènes ?

C'est dans les années 1940 que le principe de plante adaptogène est posé. Des scientifiques d'ex-URSS se lancent dans des recherches pour trouver des produits naturels qui développeraient les capacités humaines. Nicolaï Lazarev est le premier à parler de ces plantes en 1947. Il évoque une substance venant renforcer l'organisme contre les chocs que celui-ci peut supporter à différentes occasions. Elles ne traitent donc pas un organe ou une maladie spécifique.

Plus tard, un autre chercheur du nom d'Israël Brekhman affine ces critères :

  • Ces plantes aident l'organisme à résister aux agressions physiques, chimiques ou biologiques ;

  • Elles ont un effet global ;

  • Elles régulent parfois plusieurs fonctions du corps ;

  • Elle ne sont pas toxiques et n'ont pas d'effets majeurs sur les fonctions vitales.

Ces plantes s'exporteront en 1969 grâce à un article à succès de Brekhman.

Quels sont ses apports ?

Il faut d'abord distinguer ces plantes des « toniques », comme le coquelicot, qui luttent contre une fatigue passagère. Elles ne sont pas non plus excitantes, comme le café ou le thé. Le soutien fournit par les plantes adaptogènes est large et harmonisant. Ces plantes vous permettront de lutter contre l'hiver et ses maux.

Des études ont pu observer des effets positifs sur des cas de dépression. D'autres ont démontré une régulation de la température corporelle ainsi qu'un effet sur la concentration, le poids, la tension artérielle ou la nervosité. Le principe de ces plantes étant qu'elles agissent dès lors qu'un déséquilibre est observé, intervenant sur plusieurs fronts.

Un herbier plein de richesses

Comptant parmi les plantes médicinales, on dénombre près d'une trentaine de plantes dites adaptogènes dont les propriétés sont multiples :

La Rhodiole (Rhodiola rosea), dont on utilise les rhizomes. Elle est notamment efficace contre le vertige, le stress ou la dépression. Elle est toutefois contre-indiquée aux femmes enceintes et dans le cas de troubles bipolaires.

L'Astragale (Astragalus membranaceus) est utile contre les infections virales, les rhumes et la grippe. Elle montre des effets bénéfiques sur le cœur, le foie et les reins. Réputée anticancéreuse, elle permet de booster le système immunitaire.

Le Ginseng (Panax Ginseng et Panax Quinquefolius), en racines ou radicelles, soutient la mémoire, diminue le stress, aide la digestion et la circulation sanguine. Il permet également de développer les performances physiques. Il est néanmoins déconseillé en cas d'hypertension artérielle, de grossesse ou de cancer du sein.

L'Ashwagandha (Withania Somnifera) rééquilibre le sommeil et le système nerveux. Elle agit aussi contre le stress, les inflammations et lutte contre les tumeurs tout en étant anti-oxydant. Le Cordyceps, qui est aussi anti-oxydant, participe quant à lui à renforcer les fonctions des reins, du foie et des poumons.