Accorder les couleurs



En décoration, la première étape consiste à choisir les couleurs d’une pièce à l’aide d’un nuancier ou d’une roue chromatique. A partir des couleurs primaires, secondaires et tertiaires, on sélectionne les nuances susceptibles de s’accorder. On peut ensuite décliner les deux ou trois couleurs retenues sur les murs, le mobilier et les accessoires.

étape 1

Accorder les couleurs : observer la roue chromatique

La roue chromatique est tout d'abord un outil à l’usage des professionnels : peintres et décorateurs.  Il permet d’observer l’interaction entre les différentes couleurs.

On note tout d’abord les couleurs primaires : le rouge, le bleu et le jaune. Elles sont dites primaires car elles ne peuvent être obtenues à partir d’aucune autre couleur.
Les trois couleurs secondaires sont le violet, le vert et l’orange. Elles sont obtenues en mélangeant deux couleurs primaires. Par exemple, le rouge et le jaune mélangés forment l'orange.

La roue chromatique comporte également six couleurs tertiaires, aussi appelées intermédiaires. Elles résultent du mélange de couleurs primaires avec des couleurs secondaires. Ces teintes sont importantes en décoration, puisqu’elles permettent de créer de nombreuses harmonies.

Il est à noter que le noir, le gris et le blanc ne sont pas considérés comme des couleurs.

étape 2

Choisir une seule et unique couleur

Une décoration monochromatique utilise une seule couleur qui peut être déclinée dans différents tons, comme par exemple : bleu soutenu, bleu moyen, bleu pâle. Ce dégradé est envisageable aussi bien avec :

  • le orange ;
  • le vert ;
  • le violet....

Très classique, cette décoration monochromatique est élégante. On peut imaginer une nuance très claire sur les murs, tandis que des éléments du mobilier viendront rehausser l’ensemble.

NB: il est essentiel de bien sélectionner sa couleur, sous peine de s’en lasser au bout de quelques années.

étape 3

Accorder les couleurs avec des teintes adjacentes

On utilise deux ou trois couleurs voisines sur la roue chromatique, tels que le violet, le bleu et le vert. Leur proximité implique une certaine harmonie.

En pratique, on sélectionne généralement une nuance dominante. Le bleu peut recouvrir les murs tandis que le violet et le vert seront employés dans une frise, sur des rideaux, un sticker...

Accorder les couleurs
Accorder les couleurs

étape 4

Décorer une pièce avec des couleurs contrastées

Si vous préférez obtenir un espace dynamique, le choix de couleurs contrastées (ou complémentaires) sera plus judicieux. Il s’agit dans ce cas de retenir deux couleurs opposées dans la roue chromatique. Par exemple, jaune et bleu, rouge et vert.
Ces associations donnent un esprit fort à la pièce. Adopter un mobilier plus neutre comme en bois ou métal sombre, peut être une bonne idée.

Mais en décoration, nous avons souvent recours à plus de deux couleurs. On utilise fréquemment des combinaisons complémentaires séparées, comportant trois teintes : deux couleurs complémentaires assorties à une couleur adjacente.

étape 5

Accorder les couleurs : le rôles des couleurs neutres

Cuisine contemporaine La Redoute©
Cuisine contemporaine La Redoute©

Le contraste peut aussi s’effectuer à partir des couleurs neutres comme :

  • le noir ;
  • le beige ;
  • le blanc ;
  • le gris ...

Ces teintes sont essentielles en décoration puisqu'elles s'associent avec toutes les nuances. Elles adoucissent un cocktail un peu fort et apportent de l’élégance à la pièce. C’est pourquoi on les retrouve très fréquemment dans les intérieurs. Voici quelques exemples d'associations :

  • Gris, blanc et mauve sont un joli mélange pour une chambre ou un salon ;
  • Noir, rouge et gris peuvent s’intégrer dans une cuisine contemporaine ;
  • Bleu, gris et vert s’envisagent facilement dans un bureau ou une chambre de garçon ;
  • Blanc, jaune et orange apportent de la chaleur à une pièce.