5 conseils pour laisser votre stress au bureau pendant vos vacances

Article mis à jour le 

Songer à ses vacances, quel plaisir ! Même si vous êtes encore au bureau, vous pensez déjà au soleil et aux petits plaisirs sans contrainte que nous procurent ces jours de repos. Pourtant, si l’impatience se fait souvent sentir, il n’est pas rare de voir les ennuis de la vie active nous rattraper sur le bord de la plage. L’anxiété peut donc facilement réapparaître si vous ne vous êtes pas préparé à enfin laisser travail, dossier et ordinateur loin de votre transat. Et pour ce faire, rien de tel qu’une petite série de conseils pour affronter le soleil sans l’ombre d’un stress.

Imaginez-vous, lézardant sur une plage, le soleil sur votre peau et le bruit des vagues pour seule compagnie, quand soudain : votre téléphone vibre et  vous fait  revenir avec fracas dans le quotidien stressant. La cause de ce trouble : votre chef ou votre collègue qui vous rappelle  à l’ordre pour tel dossier. Si prendre des vacances est apprécié, le Français ne sait pas pour autant en profiter et n’arrive pratiquement jamais à décrocher totalement de son travail.

Pour partir serein, anticipez votre retour

Cet appel inopportun vous fait douter du travail que vous avez laissé sur votre bureau ? Pas de panique, la solution est plutôt simple : pensez à alléger et faciliter votre retour pour partir serein. 

Ne procrastinez-pas avant vos vacances, et veillez à avancer  dans les tâches qui seront à rendre dès votre retour : mails, dossiers... Rangez aussi votre bureau : quoi de pire que de revenir des vacances avec un espace de travail désordonné ? Votre retour sera plus facile à vivre et vous ne serez plus pris d’un doute en pleine balade sur les échéances et les dossiers à rendre.

Faites le bilan avant le départ

Après une journée de détente, vous voila adossé au rebord d’une piscine quand soudain, vos pensées vous trahissent et, loin du bureau, vous remettez en question le travail réalisé avant de partir et vos propres compétences.

Si partir en vacances est l’occasion de se vider la tête, c’est aussi l’opportunité de faire le bilan avec vous-même ou mieux, avec vos collègues et votre patron. Rien de tel qu'un bilan pour prendre du recul afin de mieux savoir comment bien commencer votre retour sur de bonnes bases.

Déconnectez-vous

En famille ou entre amis, votre discussion au restaurant est soudainement coupée par la sonnerie intempestive de votre mobile.

Si le paysage de votre quotidien s’est transformé en vacances, l’environnement dans lequel vous baignez, lui, n’a pas évolué. Smartphone, tablette, wifi… il suffit de tourner la tête pour être sûr d’être joignable à n’importe quel instant et ainsi de retourner illico presto dans la spirale de la vie active.

La digital-detox est tendance en ce moment, et ce n’est pas pour rien. Quitte à s’assurer d’être libre de toutes contraintes sans jamais devoir culpabiliser de ne pas vérifier vos mails plus d’une journée : autant vous tourner vers des camps de vacances déconnectés. Liberté digitale garantie.

Montrez que vous n’êtes plus joignable

Téméraire, vous persistez à ne pas répondre à ce coup de fil, mais voilà que votre collègue vous harcèle de SMS pour que vous lui expliquiez une manipulation. Là encore, à moins de passer vos vacances dans un pays où le réseau ne capte plus votre mobile, mieux vaut être stratégique.

Dans un premier temps, si vous répondez à tous vos appels et SMS, vos collègues ou proches vous croient disponibles. Ne soyez donc pas emprunt de générosité, cela pourrait obscurcir vos moments de détentes et surtout agacer vos proches sur le long terme. Évitez donc de répondre à vos mails, appels et SMS.

Et puisque c’est votre vie privée, vous pouvez également rester évasif sur vos disponibilités pendant le séjour si on venait à vous le demander.

Soyez souple dans l’organisation

Malheur, deux jours que la pluie s’abat sur vous et votre région de vacances. Si la météo n’est pas réglable, il faut songer à affronter chaque contretemps tel qu’il soit lorsque l’on part en vacances.

Soyez organisé sans pour autant planifier tout au millimètre. S’il est important de songer aux choses importantes à  faire pour ne pas être pris de cours, les vacances sont avant tout un moment de détente où le calendrier et les échéances ne sont pas d’actualité. Si vous pouvez penser à ce que vous comptez faire, n’oubliez pas pour autant de vous laisser aller et de ne pas tout programmer. 

Source : Huffington Post