Apple lance son service radio : instantané, complet, évolutif

Article mis à jour le 

Le géant Apple revient plus puissant que jamais, semble-t-il. Lundi 10 juin 2013, son PDG Tim Cook annonçait les évolutions du prochain système d'exploitation des appareils Apple. Parmi les multiples changements de l'iOS 7, un en particulier risque de faire du bruit : la radio en ligne iTunes, à la fois radio et discothèque personnelle.

Le principe de cette nouvelle application est d'écouter de la musique depuis son smartphone ou sa tablette, sans avoir à stocker es titres qui finissent par prendre de la place, ou sans devoir acheter une radio portative.

Une véritable radio

En effet, après avoir téléchargé l'application, vous pourrez écouter de la musique en ligne comme s'il s'agissait d'une radio classique. Apple promet environ 200 stations de radio, à travers lesquelles vous pourrez surfer comme bon vous semble. Entièrement financé par la publicité, ce service devrait être gratuit. Pour les abonnés à l'iTunes Match, le service sera sans publicité durant l'écoute musicale. Pour les autres, quelques annonces s'intercaleront entre certaines chansons.

Un stockage de ses musiques préférées

Outre ces détails, vous pourrez sélectionner un artiste en particulier ou un style musical que vous appréciez pour découvrir de nouvelles choses. L'application vous fera une sélection aléatoire des titres musicaux correspondant à vos goûts qu’il connaîtra à travers votre historique de navigation de musique en streaming ou grâce aux chansons que vous avez achetées sur l'iTunes Store. Si vous avez le iTunes Match, vous pourrez même écouter les titres que vous avez importés depuis des CD, s'ils sont aussi dans votre cloud.

iTunes Radio - ©  Apple.com

Une grande liberté de choix

L'extrême liberté que propose Itunes Radio vous permettra de ne plus jamais réentendre une chanson que vous n'appréciez pas : vous n'aurez qu'à cocher une case pour bannir un titre ou un artiste. Vous pouvez aussi demander à l'appli de ne jouer que les chansons que vous avez déjà entendues par exemple, ou de faire vos propres listes, d’enregistrer un son dans un dossier particulier pour le télécharger ensuite.

L'avantage du Cloud

Quel que soit votre iBidule (surnom des équipements Apple), il n'y a pas besoin de synchroniser les appareils pour que l'appli se mette à jour. En passant par internet, c'est immédiat. De la même manière, si par exemple vous faites une sélection sur votre iPhone, votre conjoint(e) la recevra sur son propre iPad, même  si vous êtes d'un bout à l'autre du pays car l'application peut être sur plusieurs appareils. Reste à savoir si sans internet, l'appareil effectue une mémoire des fichiers permettant d'écouter de la musique pré-téléchargées, comme le propose d'autres services de musique.

iTunes Radio - ©  Apple.com

Un nouveau monopole en perspective ?

Comme le souligne très justement Libération, Apple tente par cette application de concurrencer le Suédois Spotify ou l'Américain Pandora. Car de nombreux sites de musiques existent, et se répandent de plus en plus, proposant une écoute fondée sur le streaming et financée par la pub, comme le Français Deezer ou le Russe Muzebra.

Le service d'Apple souhaite les concurrencer sur tous les angles, et s'imposer dans ce milieu, partant avec une avance gigantesque : une base de données monstrueuse et une confiance quasi inébranlable dans ce domaine là. Pourtant, malgré cette avancée, pas d'iPhone 5S annoncé...

iTunes Radio : disponible dès cet automne aux Etats-Unis, elle arrivera peu après en Europe.

Source : Apple.com ; Libération