L'appli de la semaine : Hater ou comment partager ce que vous détestez

Article mis à jour le 

Et si vous pouviez partager tous les contenus que vous détestez avec vos amis via un réseau social spécifique ? Cette faculté transgressive, c'est précisément ce que propose l'application Hater, sorte d'anti Facebook à la sauce Instagram remettant en cause avec humour la dictature du like.

Aussi étendu soit l'univers des réseaux sociaux, –  qui, de Facebook à Twitter en passant par Google +, ne cesse de conquérir chaque jour un peu plus d'internautes –, ses possibilités sont à l'inverse bien limitées.  Car si l'on peut facilement aimer ou ignorer les contenus qui y transitent, il est en revanche impossible de mettre en évidence ceux que l'on n'apprécie pas. Résultat, les publications détestées par les utilisateurs de ces réseaux restent dans l'anonymat. À moins que ces dernières soient partagées dans un espace prévu à cet effet, à l'instar de l'application Hater.

Comme le scande son slogan, ce programme est une application mobile permettant de "partager ce que l'on déteste avec ceux que l'on aime".  Au même titre qu'Instagram, cette application offre la possibilité de prendre des photos, à la différence, ici, que les clichés vont mettre en scène quelqu'un ou quelque chose que l'on exècre. Ainsi, Hater permet d'ajouter un filtre à la photo, de rédiger un commentaire déplaisant (de préférence) et de la partager avec ses amis.

Si l'un des vos contacts Hater publie un commentaire sur l'une de vos publications, Hater le fait aussitôt savoir grâce à une notification push. Vous êtes donc en mesure d'interagir avec eux autant que bon vous semble et à propos de tout ce que vous n'aimez pas.

Critiquer un politicien malhonnête, dénigrer une marque… c'est possible

En sus de ces possibilités bienvenues – et, qui plus est, hautement addictives –, le service Hater permet de rédiger de véritables pamphlets sur de nombreux sujets : politique, commerce, météo, etc. Vous bouillonnez à l'idée de pouvoir  libérer votre plume anonymement à propos des politiciens véreux, des marques flouant les consommateurs, de la pluie qui n'en finit plus ? Alors Hater est sans doute fait pour vous.

Vous n'aurez besoin que d'un pseudonyme pour partager avec vos contacts les choses qui vous indignent. À noter que les publications peuvent également être partagées sur Facebook et/ou Twitter. Vous pourrez également associer à votre texte un hashtag et vous géolocaliser. Alors n'hésitez pas à vous indigner. Avec Hater, tout est permis.

Télécharger Hater (gratuit et uniquement disponible pour iOS)

Suivre Hater sur Twitter

Sources : Hater, Hypebeast