Pour éviter les disputes de couple… mangez du sucre !

Article mis à jour le 

D’après une étude menée par des psychologues de l’Université de l’Ohio, l’agressivité au sein des couples mariés est plus forte si les taux de sucre dans le sang sont faibles.

Et si le sucre était la solution aux problèmes de couple ? C’est la conclusion qui semble pouvoir être tirée de l’étude menée par Brad Bushman, un psychologue de l’Université de l’Ohio. Ses travaux, publiés dans la revue PNAS le lundi 14 avril, démontrent que les conjoints d’un couple sont plus susceptibles à la colère si leurs taux de sucre dans le sang sont faibles.

Une étude basée sur des poupées vaudou

Pendant une période de 21 jours, les psychologues ont demandé à 214 personnes mariées de planter des épingles dans des poupées vaudou selon le degré de colère ressenti envers leur conjoint. En plus de cela, les volontaires ont dû mesurer leur niveau de glucose sanguin matin et soir. Résultat : les personnes ayant moins de sucre dans le sang ont eu tendance à planter plus d’épingles dans les poupées.

Au bout des 21 jours, les couples ont été soumis à un second test : ils ont dû appuyer le plus vite possible sur un bouton. Le premier à appuyer avait alors la possibilité de soumettre son conjoint à un bruit dont il décidait l’intensité et la durée. Une fois encore, les volontaires ayant un faible taux de glucose ont été les plus agressifs et ont infligé des sons plus forts et plus longs à leurs conjoints.

Avoir faim met en colère

Pour Brad Bushman, ce phénomène s’explique par le fait que le glucose est le principal carburant du cerveau et que maitriser ses impulsions demande beaucoup d’énergie. Par conséquent, la faim, et donc le manque de glucose, est un facteur potentiel de tensions dans les couples, et peut selon les chercheurs même mener à des disputes ou à de la violence.

Sources : Sciences et Avenir, PNAS