La "pilule du lendemain" serait inopérante pour les femmes de plus de 80 kilos

Article mis à jour le 

D'après le site américain MotherJones, la "pilule du lendemain", en particulier la pilule de contraception d'urgence Norlevo, serait moins efficace pour les femmes dont le poids excède 75 kilos, et serait même inopérant pour celles dépassant les 80 kilos.

Mauvaise nouvelle pour la "pilule du lendemain" : un article du site américain MotherJones vient de remettre en question l'efficacité de la pilule de contraception d'urgence Norlevo pour les femmes pesant plus de 80 kilos. Une information par ailleurs confirmée par le laboratoire HRA Pharma, qui commercialise ce médicament en vente libre en pharmacie, disponible gratuitement pour les mineures et aussi distribué par les centres du Planning familial et les hôpitaux.

Mais d'après le PDG de la branche française de HRA Pharma, Luc Massart, tous les spécialistes seraient conscients de cette limite. Problème : ce ne sont pas les experts qui doivent être informés.

Aucune mention dans la notice

La plupart des femmes qui l'utilisent l'ignorent, et pour cause : la notice du médicament, accessible en ligne, ne mentionne pas la question du poids comme pouvant altérer son efficacité. La notice devra toutefois faire l'objet d'une mise à jour dans l'ensemble des pays de l'Union européenne avant mi-2014, comme l'a décidé le 10 novembre dernier la Commission.

De fait, il faudra d'ici là que le document fourni comprenne une annotation spécifiant que plusieurs études ont montré que Norlevo était moins efficace pour les femmes de plus de 75 kilos et inefficace sur celles de plus de 80. Aussi, une recommandation devra inciter l'utilisateur à consulter son médecin ou son pharmacien pour savoir comment obtenir une forme de contraception d'urgence alternative.

L'ensemble des pilules du lendemain concernées ?

D'après Luc Massart, le poids comme facteur d'inefficacité ne concernerait pas uniquement Norlevo mais toutes les pilules du lendemain. Et de rappeler que la pilule du lendemain reste un contraceptif d'urgence et qu'il est préférable d'opter pour des méthodes contraceptives classiques, à l'instar de la pilule, du préservatif ou du stérilet.

Sources : MotherJones, HuffPost, Norlevo, HRA Pharma