Pourquoi travailler hors des heures de travail nuit à votre santé

Article mis à jour le 

C’est un phénomène que vous connaissez bien : l’essor des technologies a ces dernières années modifié à la fois notre façon de communiquer avec nos proches, mais aussi notre manière de travailler. Désormais, nos missions sortent de plus en plus du bureau, et il n’est pas rare de répondre à un mail depuis son domicile. Mais qu’on ne s’y trompe pas : si les avantages paraissent évidents, ces habitudes nuisent fortement à notre santé, d’après une étude.

Saviez-vous que les appels et mails que vous recevez de votre supérieur et que vous traitez depuis chez vous nuisent à votre santé ? C’est en tout cas ce que relève une enquête réalisée auprès de 57 000 personnes dans toute l’Union européenne. Cette conclusion vient d’être publiée via la revue médicale Chronobiology International.

L’objectif de celle-ci a consisté à sonder la santé des travailleurs dont la façon de travailler a changé depuis l’avènement des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Dans le détail, les chercheurs ont ainsi comparé les interactions dans le cadre professionnel (avec un téléphone, une tablette ou un ordinateur) ainsi que les missions réalisées hors des heures de travail, avec les problèmes de santé relatifs au travail.

D’innombrables pathologies sont liées

Sur l’échantillon massif de personnes passées au crible, un facteur étonne : en une année, plus de 50 % d’entre elles indiquent avoir travaillé et été en contact avec leurs supérieurs, de manière ponctuelle ou régulière, après les heures de bureau. Or, selon les conclusions des chercheurs, même une quantité de travail limitée de plus en dehors des heures définies par contrat entraîne des problèmes de santé. Anna Arlinghaus, principale auteure de l’étude, souligne que la corrélation est très élevée. Parmi les pathologies les plus récurrentes observées : des problèmes cardiovasculaires, musculo-squelettiques, gastro-intestinaux  ou encore d’ordre psychologique.

Et une chose est sûre, pour expliquer ce phénomène : le fait d’être constamment disponible grâce aux nouvelles technologies suppose une dilution de la limite entre travail et non-travail. Pour cette raison, un certain nombre d’employés peuvent ressentir l’obligation de se tenir disponibles n’importe quand et n’importe où. À noter que ce souhait de travailler en dehors des horaires définis est souvent un moyen pour les employés d’optimiser leurs chances d’évolution de carrière.

Comment limiter les risques pour la santé ?

Les spécialistes recommandent d’abaisser les charges de travail supplémentaire, et de modifier la culture d’entreprise et les mauvaises habitudes qui en découlent.

Aussi : prendre au tant de congés que l’on veut, le rêve ou pas ?

Sources : informahealthcare, pourquoidocteur