C'est quoi le meilleur thé pour la santé ?

Article mis à jour le 

Juste derrière l'eau, le thé n'est autre que la boisson la plus bue au monde. Bonne nouvelle, donc, car le thé vert vient d'être classé parmi les aliments les plus à même de lutter contre le cancer. Mais au fait, pourquoi le thé vert est-il encore meilleur pour la santé que les autres ?

Bien que les feuilles du thé vert et du thé noir proviennent de la même plante, à savoir le Camellia sinensis, les premières n'ont en réalité pas fait l'objet d'une fermentation, contrairement au thé noir. Ce qui fait toute la différence et accentue ses bienfaits et vertus médicales. Rappelons que celui-ci est consommé régulièrement en Asie, et ce depuis des milliers d'années.

Pourquoi le thé vert est le plus intéressant des thés

À la différence des autres thés, la composition du thé vert, avec son ensemble de molécules complexe, offre à la fois un goût savoureux mais aussi des vertus thérapeutiques incomparables. D'une part, sa teneur élevée en polyphénols, appelés "catéchines", en fait un antioxydant de premier choix. Ainsi, le thé vert est nettement plus riche que le thé noir en polyphénols, qui représentent 30 % de son poids. Or, les catéchines sont essentielles pour prévenir le cancer, et ce tout particulièrement l'EGCG (épigallocatéchine gallate), la variante la plus active contre la maladie. À noter que le thé vert japonais et tout particulièrement le thé vert matcha contiennent une large portion de catéchines et d'EGCG.

Mais outre ses effets antioxydants et ses vertus pour la prévention du cancer, le thé vert offre bien d'autres bienfaits. Par exemple, il contribue au maintien du cholestérol de façon à éviter les troubles cardiovasculaires, facilite le maintien d'un poids idéal et fait perdre du poids si nécessaire. De même, il garantit un regain de tonus, de concentration, vivifie l'organisme et fait office de rempart contre les radicaux libre. Enfin, son action anti-inflammatoire n'est pas négligeable.

Comment préparer un "bon" thé vert

Réaliser un thé vert idéal, c'est d'abord laisser infuser les feuilles au moins une dizaine de minutes pour que les catéchines se déploient dans l'eau de façon optimale. Si toutefois vous n'êtes pas en carence de fer, le mieux est de consommer trois tasses de thé vert chaque jour. En cas contraire, il est préférable de boire le thé hors repas.

Bien entendu, la qualité du thé vert est primordiale : optez donc plutôt pour des thés de bonne qualité au détriment des sachets peu coûteux. Et retenez bien que le thé vert matcha, à savoir le thé consommé lors de la cérémonie du thé japonais, est une variante intéressante. Celle-ci se présente sous forme de poudre à dissoudre dans l'eau et peut être utilisée en tant qu'ingrédient de cuisine, aussi bien pour préparer des plats salés que sucrés. Dernière chose : n'oubliez pas que les thés verts japonais comportent souvent davantage d'EGCG que les autres thés verts.

Sources : buronzo, Slate