Smic : vers une augmentation de 10 euros par mois au 1er janvier ?

Article mis à jour le 

En 2015, le Smic devrait se relever de 0,7 % ou 0,8 % au 1er janvier (soit environ 10 euros par mois), d’après les pronostics menés respectivement par la CGT et FO en s’appuyant sur des données statistiques de l’Insee rendues publiques mercredi. Néanmoins, pas de coup de pouce au salaire minimum à l’horizon, comme l’avait laissé présagé le ministre des Finances, Michel Sapin, en début de mois.

À en croire les estimations réalisées par la CGT et FO, données statistiques de l’Insee à l’appui, le Smic devrait augmenter de 0,7 % et 0,8 % au 1er janvier 2015. Autrement dit, le Smic horaire s’élèverait à 9,60 euros brut (+0,7 %), à savoir 1 456 euros mensuels selon la CGT, et à 9,61 euros de l’heure soit 1 457,52 euros par mois selon FO. Rappelons que le Smic horaire correspond à l’heure actuelle à 9,53 euros bruts (1 445,38 euros mensuels). De fait, le Smic se relèverait de 10 euros par mois, alors que la CGT réclame pour sa part un Smic à 1 700 euros.

À noter que la revalorisation officielle du Smic sera sans doute annoncée ce jeudi par le gouvernement dans le cadre d’une réunion de la Commission nationale de la négociation collective (CNCC).

Aucune aide supplémentaire n’est prévue

Rappelons que Michel Sapin avait souligné récemment qu’il n’y aurait pas de coup de pouce au Smic cette année. Une décision découlant des recommandations du groupe d’experts sur le salaire minimum. En pratique, le Smic n’augmentera donc qu’en fonction de son mécanisme d’indexation habituel.

Cette revalorisation mécanique repose sur deux facteurs : d’une part l’indice des prix à la consommation hors tabac des 20 % de ménages aux plus bas revenus, à savoir +0,2 % de novembre 2013 à novembre 2014 ; de l’autre, 50 % de la hausse de pouvoir d’achat du salaire horaire de base ouvrier et employé (SHBOE), à savoir +0,6 % de septembre 2013 à septembre 2014. Le Smic n’a pas fait l’objet de coup de pouce depuis le 1er juillet 2012 – +2% –, quelques mois après l’élection de François Hollande.

Sources : nicematin, bfmbusiness