Les vertus du chocolat mises à l’honneur au Salon du chocolat

Article mis à jour le 

Le Salon du chocolat a ouvert ses portes mercredi 31 octobre au Parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris. Inauguré en grande pompe mardi soir par dix-neuf mannequins en robes à base de chocolat, il se tiendra jusqu’au 4 novembre prochain. C’est l’occasion de rappeler les bienfaits de cette friandise.

Le chocolat rend-t-il heureux ?

A l’instar de l’argent, le chocolat ne provoque pas le bonheur mais il y contribue. C’est à travers le sucre qu’il contient, et la sérotonine, une "molécule du plaisir", que le chocolat donne des forces et peut être facteur de désir. Son pouvoir d’accentuation de la libido reste cependant en grande partie un mythe.

Il permettrait, consommé avec modération, de vivre plus longtemps (quelques carrés par jour). Le chocolat noir, plus riche en graisse, serait préférable au chocolat au lait ou au chocolat blanc.

Il possède également un certain pouvoir antidépresseur : il ne remplace évidemment pas les anxiolytiques et autres médicaments psycho actifs, mais possède certaines molécules comme la sérotonine et l’anandamide amenant à une réaction chimique de plaisir. Le chocolat est alors incontournable en cas de dépression.