Le caïman n'est ni un crocodile ni un alligator !

Par : Jean-Pierre Fleury - tout savoir sur ...
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur le caïman
caiman adulte

Caïman adulte

Attention à ne pas confondre le caïman avec son cousin le crocodile...

Il est plus petit et vit presque exclusivement en Amérique latine.


Description du caïman

caiman alligator crocodile gavial
Un caïman, un alligator, un crocodile, un gavial

Attention, à ne pas confondre caïmans crocodiles et alligators. Ces trois familles sont regroupées dans l'ordre des crocodiliens mais certains détails les différencient distinctement.

Les caïmans comme les alligators, font partis de la famille des Alligatoridés.

Chez le crocodile, la 4ème dent de la mâchoire inférieure dépasse quand leur gueule est fermée. Alors que chez les alligatoridés aucune dent de la mâchoire inférieure n'apparaît en de telles circonstances.

Les gavials, eux se différencient plus facilement. Ils ont un museau très fin, long et cylindrique.


Le lieu de rencontre de ces animaux apporte également une grande aide à l'identification d'une espèce par rapport à l'autre en particulier en ce qui concerne la distinction alligator- caïman (le caïman vit uniquement en Amérique du Sud).
Les caïmans sont de couleur plus sombre souvent presque noire. Ils ont des yeux bruns et placés plus en avant et une tête plus large et plus courte et en forme de U contre une forme en V chez le crocodile.
Contrairement au crocodile, le caïman est capable de broyer directement des os.
La plupart des sous espèces sont plus petites que leur cousin les crocodiles. 1,5 à 2,5 mètres pour les mâles, 1,5 mètre pour les femelles. Seul le caïman noir de Guyane dépasse les 5 mètres.

Répartition géographique du caïman

carte repartition crocodiliens
Carte de répartition des crocodiliens dans le monde

Les caïmans sont répartis dans tout le continent Sud-américain du nord au centre. L'animal affectionne les marais d'eau douce, les rivières et les lacs. Ils peuvent s'accommoder d'une légère salinité de l'eau pendant une courte période comme c'est le cas dans certaines mangroves.
L'animal construit des terriers qui servent d'abri et lors de l'hibernation des animaux lorsque la chaleur baisse.

Carte d’identité du caïman

caiman lunettes
Caïman à lunettes, caiman crocodilus

Ordre : Crocodylia
Famille : Alligatoridae
Genre : Alligator
Espèces : Caiman Crocodilus ou Melanosuchus niger

Régime alimentaire

L'espèce est un prédateur généraliste. Les jeunes mangent une grande variété d'invertébrés aquatiques (insectes, mollusques, crustacés).
En grandissant, le régime des adultes contient plus de vertébrés. Il comporte des poissons, des amphibiens, des reptiles et des oiseaux aquatiques. Les plus grands spécimens peuvent ingérer des mammifères de la taille d'un cochon sauvage.
En saison sèche, les caïmans sont capables de ne plus manger pendant de longues périodes. Dans ces conditions extrêmes, le cannibalisme n'est pas rare.

Reproduction

bebe caiman
Bébé caïman

La maturité sexuelle des femelles intervient quand elles atteignent la taille de 1,2 mètre, c'est à dire entre l'âge de 4 et 7 ans. Celle des mâles est plus tardive, elle se fait sentir plus tard au cours de leur croissance.
Lors de la saison humide et chaude de l'été, les animaux confectionnent un nid en végétaux qui a pour objectif de maintenir les oeufs au-dessus du niveau de l'eau et dont la décomposition assure l'incubation.
En cas d'inondation les oeufs peuvent survivre une douzaine d'heures en submersion. Le lieu d'implantation du nid est souvent le même d'une année sur l'autre. La femelle y dépose entre 15 et 40 oeufs qu'elle protège sous une épaisse couche de végétaux. L'incubation dure en moyenne 65 jours. La prédation est alors importante.
Lorsque les oeufs sont prêts à éclore, la mère dégage l'épaisse protection de végétaux et se charge de mettre les jeunes dans l'eau. Elle sera très présente dans l'éducation des jeunes et leur assurera une protection durant plusieurs semaines notamment contre les attaques des prédateurs et des adultes.
Le sexe de la descendance dépend de la température dans le nid et se détermine dans les 7 à 21 jours qui suivent le début de l'incubation. À des températures de 30 degrés ou moins celle-ci produit une ponte de femelles ; à 34 degrés ou plus il n'y a que des mâles. Les nids établis sur les levées de terre sont plus chauds que ceux qui sont construits dans l'humidité des marais, et donc les premiers ont tendance à produire des mâles et les seconds des femelles.
Le ratio sexuel normal à l'éclosion est de cinq femelles pour un mâle, les premiers pesants beaucoup plus que les seconds.

Le caïman et l’homme

caiman adulte dangereux
Un caïman adulte, pas dangereux mais…

De façon naturelle, les caïmans sont des animaux qui craignent l'homme et s'éloignent lorsque l'on approche. En revanche, quand ils sont nourris ils finissent par perdre leur crainte devant l'homme et ils peuvent donc décider de s'approcher des habitations plutôt que de s'éloigner. Dès lors, un excès de confiance conduit certaines personnes à pénétrer dans le territoire des animaux, ce qui peut provoquer l'agression.

Statut et conservation

Suivant les différentes espèces, les caïmans sont classés par l'U.I.C.N. (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) dans l'annexe des espèces "en danger", c'est-à-dire, qui de façon imminente, risque de disparaître du pays ou de la planète ou bien en espèce "vulnérable", qui désigne une espèce dont le passage dans la catégorie des espèces "en danger" est jugé probable dans un avenir proche en cas de persistance des facteurs qui sont cause de la menace.
Les espèces les plus courantes ne sont pas menacées et la plupart des caïmans sont classés en annexe II de la CITES* qui comprend toutes les espèces qui ne sont pas nécessairement menacées d'extinction mais dont le commerce des spécimens doit être réglementé pour éviter une exploitation incompatible avec leur survie.

*La CITES contrôle et réglemente le commerce international des spécimens des espèces inscrites à ses annexes. Toute importation, exportation, réexportation (exportation d'un spécimen importé) ou introduction en provenance de la mer de spécimens des espèces couvertes par la Convention doit être autorisée dans le cadre d'un système de permis.

Où l'observer

Dans tous les pays de son aire de répartition, l'animal est assez facile à observer le long des cours d'eau car sa distance de fuite est assez faible. En France, plusieurs parcs proposent d'observer des caïmans en captivité. On peut citer la située dans la Drôme : Ferme aux crocodiles et dans la Manche, le : parc Alligator Bay


Article réalisé par Eric Tournier et Jean-Pierre Fleury.

Logement, famille, travail...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x

QUESTIONS SIMILAIRES

 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu