Un crocodile... des crocodiles

Par : Jean-Pierre Fleury - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |
crocodiles adultes

Crocodiles adultes

Les crocodiles ne sont ni des caïmans, ni des alligators, ni des gavials !


Trois familles qui se ressemblent

crocodile alligator gavial caiman
Un crocodile, un alligator, un gavial et un caïman

Il existe 23 espèces appartenant à l'ordre des crocodiliens sur la planète. Ces espèces sont réparties en trois familles :
Les crocodilidés qui réunissent 14 espèces.
Les alligatoridés qui réunissent 2 espèces d'alligators et 6 espèces de caïmans.
Les gavialidés qui ne comptent qu'une seule espèce.

Le mot crocodile est souvent utilisé pour désigner l'ensemble des crocodiliens, caïmans, alligators et gavials compris. Cependant, il est préférable de réserver le terme crocodile à la famille des Crocodilidés.

Le groupe des crocodilidés : c'est un groupe homogène et bien défini qui compte les plus grands reptiles de la planète.

Les premiers crocodiliens sont apparus à l'ère secondaire il y a plus de 200 millions d'années, mais leur apparence actuelle existe depuis 65 millions d'années. Ils ont survécu aux dinosaures pour une raison encore méconnue des scientifiques.
Ils sont ovipares et, curieusement, leur analyse génétique nous prouve qu'ils sont plus proches des oiseaux que des lézards ou des serpents.
Il existe 14 sous espèces de crocodiles dans le monde. Ces animaux sont présents dans une centaine de pays, exclusivement dans les régions tropicales et subtropicales. Ils vivent la plupart du temps en eau douce, à proximité des rives, dans les régions chaudes. Ils passent la nuit dans l'eau car c'est là qu'ils se meuvent le plus aisément. La journée se passe au soleil sauf pendant les heures chaudes ou on les rencontre volontiers à l'ombre. Les crocodiles marins sont parmi les animaux qui ont la pire réputation de férocité. On relate des scènes dantesques de combats entre des requins géants et des crocodiles marins...

Adaptation à la vie amphibie

crocodile surface eau
Crocodile à l’affut à la surface de l'eau

Grâce à une répartition adaptable de l'air dans les poumons, ils peuvent flotter dans l'eau. Quand il est à l'affut à la surface, seuls les narines, les yeux et les organes auditifs, qui sont tous regroupés sur le sommet du crâne, émergent au-dessus de la surface de l'eau. Ainsi demeurent-ils immobiles, dans l'eau, tous sens en éveil, quasi invisibles.

Ils ont une excellente vision nocturne, mais étrangement, sous l'eau, ils ont des performances visuelles relativement faibles. Leurs yeux perçoivent les couleurs et sont recouverts par trois paupières, l'iris est verdâtre ou jaunâtre.
Quand le crocodile est en plongée, l'oeil est protégé par une paupière transparente, les narines sont fermées hermétiquement par un muscle. L'oreille, située derrière l'oeil, est protégée par une grosse écaille.
L'ouïe et l'odorat sont aussi très développés c'est eux qui permettent la prédation dans l'opacité des eaux tropicales.
La température de l'animal est assez constante. Elle s'établit à 25,6 degré avec des variations de quelques degrés.

carte repartition crocodiliens
Carte de répartition des crocodiliens dans le monde

Dimensions
Les dimensions du mâle dépassent celles de la femelle. C'est d'ailleurs la seule forme de dimorphisme sexuel. Sa croissance est rapide pour un reptile et dépend beaucoup de l'alimentation auquel l'animal a accès et des températures moyennes annuelles. La longévité est de 30 à 50 ans pour les petites espèces, 50 à 70 ans pour les grandes. En captivité, elle dépasse les 100 ans.

Crocodile de l'Orénoque : C'est lui officiellement le plus grand, jusqu'à 7 m pour le mâle.
Crocodile du Nil : Il mesure normalement autour de 6 mètres. Mais le trop célèbre Gustave, qui était responsable de la mort de 300 personnes sur les rives du lac Tanganyika au Burundi, a été abattu alors qu'il mesurait 7,50 mètres et pesait 1000 kg.
Crocodile marin : Un de ces monstres a été abattu dans un estuaire Australien, il mesurait la taille record de 8,60 mètres.

Répartition
Crocodile du Nil -crodylus niloticus-
Partie centrale de l'Afrique et côte ouest de Madagascar.

Crocodile de Cuba -crocodylus rhombifer-
Uniquement à Cuba ; Il fut autrefois présent aux iles Caïmans ?!

Crocodile de l'Orénoque -caïman crocodylus-
Nord-est de l'Amérique du Sud.

Crocodile américain -crocodylus acutas-
Amérique centrale, Côte Ouest du Mexique et de L'Amérique du Sud.

Crocodile marin-crocodylus porosus-
Thaïlande, Laos, Cambodge, Vietnam, Inde, Indonésie, Malaisie et côte Nord de l'Australie.

Carte d’identité

Ordre : Crocodylia
Famille : Crocodylidae
Genre : Crocodylus
Espèces : Crocodylus niloticus, acutas, rhombifer etc...

Régime alimentaire

machoire crocodile
Mâchoire d’un crocodile adulte

Les crocodiles sont dotés de mâchoires très puissantes pouvant aller jusqu'à 1350 kg de pression au cm² à la fermeture.

Les jeunes animaux se nourrissent très jeunes d'insectes, de vers et d'alevins. Plus tard, ils consomment essentiellement des poissons et des tortues. Lorsqu'ils sont adultes, leur régime alimentaire s'enrichit d'oiseaux et de mammifères de tailles imposantes (impalas, guibs harnachés, antilopes, girafes et même buffles).
L'absorption de la nourriture a lieu dans l'eau mais pas sous l'eau.
Dans le cas des grosses proies, comme les dents du crocodile n'étant pas faites pour déchirer et pour mastiquer, l'animal tué est placé dans une cavité sous l'eau de telle sorte que la peau et les chairs se ramollissent et que le processus de décomposition permette au crocodile de le manger.
Les estomacs des crocodiles contiennent des pierres stomacales (gastrolithes) qui servent à la digestion.

pulvian nettoie gueule crocodile
Pluvian nettoyant la gueule d’un crocodile

Il existe une étrange symbiose entre les crocodiles et certains oiseaux. Le pluvian d'Egypte nettoie la gueule des crocodiles (en particulier des sangsues) en échange d'une protection de son nid et ses poussins contre les prédateurs. Il n'est pas rare de voir un pluvian évoluer en pleine tranquillité à l'intérieur même de la gueule d'un énorme crocodile du Nil.

Reproduction

bebe crocodile
Bébé crocodile

La maturité sexuelle a lieu chez les femelles lorsqu'elles atteignent 2,50 mètres et 3 mètres chez les mâles.

À cet âge, les animaux se dispersent pour se reproduire. Les crocodiles sont les reptiles qui se font le plus entendre et les sons qu'ils émettent sont nombreux et variés suivant l'âge, la taille et l'espèce.

Les jeux nuptiaux ont lieu exclusivement dans l'eau et lors de la saison des pluies. Lors de l'accouplement, les mâles émettent des rugissements assez forts. Ils répandent également une forte odeur de musc qu'ils sécrètent à partir de glandes situées sous la mâchoire et à l'anus.
Tous les crocodiles se reproduisent en pondant des oeufs blancs (une cinquantaine) à coquille dure et à surface poreuse de la taille d'un oeuf de poule ou d'oie. Les oeufs sont enterrés à 50 cm de profondeur à quelques mètres de l'eau.

Le crocodile et l’homme

parution journal
Illustration parue dans le journal "pour la jeunesse" l’Intrépide, 1914

Il est courant quand il est question de la dangerosité d'un animal sauvage à l'égard de l'homme de pratiquer l'angélisme. Cette attitude en ce qui concerne le crocodile et ses cousins ne résiste pas aux dizaines de morts constatées chaque année de par le monde du fait des attaques des crocodiles.

Statut et conservation

Suivant les différentes espèces, les crocodiles sont classés par l'U.I.C.N. (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) dans l'annexe des espèces "en danger", c'est-à-dire, qui de façon imminente, risque de disparaître du pays ou de la planète ou bien en espèce "vulnérable", qui désigne une espèce dont le passage dans la catégorie des espèces "en danger" est jugé probable dans un avenir proche en cas de persistance des facteurs qui sont cause de la menace.

crocodile nil
Crocodile du Nil

Dans de nombreuses parties du monde et notamment en Afrique, les populations sauvages de crocodiles ont été gravement décimées du fait de la surexploitation des produits et sous-produits (utilisation de la viande pour la consommation et pour la médecine traditionnelle et utilisation de la peau pour la maroquinerie).
On note également une persistance du braconnage, la non-évolution du statut de l'espèce et très souvent, le manque d'instrument juridique spécifique à la gestion de l'espèce.
Enfin, la dégradation des habitats (sécheresse, inondations, défrichement des berges, assèchement des mares, modification du cours des rivières, changements climatiques) constitue un obstacle majeur au développement de l'espèce.
En conclusion, seule la préservation des habitats naturels et une réflexion avec les populations locales seront susceptibles d'assurer à long terme la conservation de l'espèce.

Article réalisé par Eric Tournier et Jean-Pierre Fleury.

 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu