Comment devenir aide-soignant ?

Par : Michel Foulet - Dernière modification : 6 mai 2013 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |
soin malade

Devenir aide soignant

L'aide-soignant travaille au chevet de personnes malades. Très demandé par les hôpitaux, les maisons de retraite et même les particuliers, ce professionnel de la santé peut trouver un emploi facilement.


Que fait l’aide-soignant ?

Assurer les gestes quotidiens

L'aide-soignant assure le confort du patient au quotidien. Il aide le malade à se laver, s'habiller et à prendre ses repas. Il se charge également de l'entretien de la chambre et veille au respect des règles d'hygiène.

Assister les soins

L'aide-soignant aide l'infirmier dans la réalisation des soins. Présent au quotidien, il est attentif à l'état du patient et informe l'équipe médicale de toutes modifications de son état.

Salaire et débouchés du métier d'aide soignant

En principe, le secteur public paie mieux que le secteur privé.

Dans la fonction publique hospitalière, le salaire mensuel d'un aide-soignant démarre aux environs du Smic et peut évoluer jusqu'à 1 700 € en fin de carrière.

Dans le privé, la rémunération d'un débutant atteint tout juste le Smic.

Comme la plupart des métiers du médico-social, les aides-soignants sont très demandés. Environ 10 000 postes par an sont disponibles en France et des emplois sont régulièrement créés pour répondre aux besoins des structures spécialisées.

Une enquête du Pôle emploi classe les aides-soignants parmi les 15 métiers les plus recherchés par les employeurs.

Quelles sont ses conditions de travail ?

Plusieurs lieux d'exercices

Environ 70 % des aides-soignants exercent dans les hôpitaux.

D'autres débouchés existent dans les maisons de retraite, les centres d'accueil pour personnes handicapées, les crèches ou encore chez les particuliers.

Des horaires décalés

L'aide-soignant travaille régulièrement les week-ends et jours fériés, ainsi que la nuit.

Un métier physique

L'aide-soignant passe ses journées debout. Il est souvent amené à manipuler les patients. Il doit donc avoir une bonne condition physique.

Comment devenir aide-soignant ?

Le diplôme d'Etat

Le diplôme d'Etat d'aide-soignant (DEAS) est obligatoire pour exercer ce métier.

L'admission se fait sur concours ou par validation des acquis de l'expérience.

La formation se déroule sur 10 mois, alternant enseignement théorique en institut de formation et stages cliniques.

Le concours d'entrée

Le concours d'entrée est ouvert à partir de 17 ans. Aucune condition de diplôme n'est requise.

Il se compose d'une épreuve écrite d'admissibilité et d'une épreuve orale d'admission.
Plus d'informations sur les épreuves le site Cripp information professions paramédicales

A noter : des écoles préparent au concours d'entrée d'aide-soignant. Elles sont payantes : de 700 à 2 000 €.

Quelles sont les qualités recherchées ?

Ecoute et compréhension

Ce métier exige de l'attention, de l'écoute et de la compréhension. Il faut savoir trouver les mots justes pour pouvoir rassurer et réconforter les malades. Dévouement et patience sont les maîtres mots.

Travail en équipe

L'aide-soignant sait travailler et s'organiser au sein d'une équipe médicale. Il doit pouvoir s'adapter et faire preuve de solidarité dans les moments difficiles.

Les perspectives d’évolution du métier d'aide-soignant

Des passerelles existent entre le métier d'aide-soignant et celui d'auxiliaire de puériculture.

Autre évolution possible : entrer dans un institut de formation en soin infirmier (IFSI).

Après 3 ans d'expérience, l'aide-soignant peut se présenter aux épreuves d'admission même s'il ne possède pas le baccalauréat.

Contenu mis à jour le 09/07/2012

Trouvez l'adresse d'un Pôle Emploi
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr