Enfant fatigué : comment l’aider à retrouver la forme ?

Votre enfant est fatigué ? Les bons réflexes
Votre enfant est fatigué ? Les bons réflexes
Votre enfant a du mal à se lever, il est grognon en fin de journée ? Les journées qui raccourcissent, la lumière qui diminue, un rhume qui traîne, il n'en faut pas plus pour affaiblir son organisme et le rendre plus sensible aux coups de pompe et aux baisses de mémoire ? Petit plan d'attaque pour l'aider à garder le cap jusqu'aux prochaines vacances.


Respecter ses rythmes biologiques

Pour prévenir la fatigue, les écoliers doivent avoir leur comptant de sommeil. Dans l'idéal, entre 4 et 8 ans, un enfant devrait dormir environ 12h. Après 8 ans, 10h par nuit semble être une bonne moyenne, avec un coucher vers 21h et un lever vers 7h.

Pour l'aider à s'endormir vite et à bien récupérer, bannissez la télé de sa chambre et limitez la présence devant les écrans avant l'heure du coucher. Assurez-vous également qu'il se dépense assez physiquement mais attention à ne pas surcharger son emploi du temps extrascolaire.

Croyant bien faire, on a parfois tendance à leur faire faire trop d'activités et ils n'ont plus le temps de souffler. Entre 4 et 8 ans, 2 fois une heure par semaine de loisirs sportifs ou artistiques, le mercredi et/ou le samedi, c'est amplement suffisant. S'il le souhaite, en grandissant, il pourra progressivement y consacrer plus de temps.

Chouchouter son petit-déjeuner

Ennemi redoutable de l'écolier : le coup de barre de 11h dû à un petit-déjeuner insuffisant, voire inexistant. Si vous voulez qu'il échappe à l'hypoglycémie, ce repas à part entière doit représenter un quart des apports alimentaires de la journée et être pris au calme, si possible une demi-heure avant le départ à l'école.

Pour être équilibré et complet, il doit se composer d'un produit laitier (lait, yaourt ou pourquoi pas fromage), d'un produit céréalier (pain, biscottes ou céréales), d'une boisson, chaude ou froide pour réhydrater l'organisme, et d'un fruit frais.

Il ne veut vraiment rien avaler ? Préparez une copieuse collation pour la récréation du matin. Attention, il ne s'agit pas de glisser dans son cartable des gâteaux secs ou des barres chocolatées mais un fruit (pomme, banane), une petite bouteille de yaourt liquide et du pain d'épice ou encore du pain complet avec un peu de fromage.

Lui donner un complément vitaminé

Une alimentation équilibrée, riche en glucides lents, en laitages, en fruits, en légumes et pauvre en graisses et en sucres rapides suffit généralement à prévenir la fatigue. Mais quand le froid s'installe, il est parfois nécessaire de donner un petit coup de pouce supplémentaire à son organisme.

Pour l'aider à lutter contre la fatigue physique et intellectuelle, rien de tel que le ginseng (plante originaire d'Asie connue pour être un efficace stimulant cardiaque). La gelée royale, elle, n'a pas son pareil pour stimuler l'immunité, favoriser la croissance et combattre le stress. Le pollen, quant à lui, est réputé pour rétablir l'équilibre nerveux, lutter contre la fatigue et améliorer la mémoire et les performances intellectuelles. Vous pouvez également lui donner un complément vitaminé spécifiquement adapté aux besoins des enfants.