Faire opposition à une carte bancaire

Par : Emilie Darnaud - Dernière modification : 10 décembre 2012 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur les cartes bancaires
faire opposition paiement carte credit

Faire opposition à un paiement par carte de crédit

En cas de perte, de vol ou d'utilisation frauduleuse de votre carte bancaire, vous devez faire opposition au plus vite. Cela vous dégagera de toute responsabilité si votre carte est utilisée à votre insu.


Quand faire opposition ?

Faire opposition bloque la carte bancaire et rend son utilisation impossible. Cette procédure est irréversible. Elle doit être utilisée en cas :

  • de perte ;
  • de vol ;
  • d'utilisation frauduleuse (opposition à un paiement).

Faire opposition est un service payant. Le montant de l'acte varie en fonction de votre carte bancaire, de votre banque et du contrat d'assurance souscrit ; ce dernier pouvant inclure les frais.

Opposition à la carte bancaire : délais et responsabilités

A partir de l'acte d’opposition, vous n'êtes plus redevable d'aucune des dépenses effectuées avec votre carte bancaire. En effet, dès que vous faites opposition, votre banque doit refuser tous les paiements. Si elle ne le fait pas, elle doit vous dédommager des sommes débitées après l'ordre d'opposition.


Toutefois, les dépenses effectuées avant l'acte d'opposition sont à votre charge dans la limite de 150 €. Sauf :

  • si vous avez souscrit une assurance pour votre carte, dans ce cas consultez les modalités de votre contrat ;
  • si le code secret n'a pas été utilisé ;
  • si les données ou la carte ont été détournées à votre insu ;
  • en cas de contrefaçon, même si vous êtes toujours en possession de la carte.

Attention : toutes les dépenses effectuées sont à votre charge, sans limite :

  • en cas de négligence dans la conservation de votre code confidentiel ;
  • si vous dépassez le délai pour faire opposition. Les banques appliquent généralement un délai de 48h pour faire opposition, consultez votre banque ou votre contrat pour en prendre connaissance.

Comment faire opposition ?

Pour faire opposition à votre carte bancaire, il existe différents moyens :

  • contactez votre banque si cela se produit pendant ses horaires d'ouverture ;
  • utilisez le site internet de votre banque. Munissez-vous de votre identifiant et mot de passe ;
  • appelez le serveur interbancaire fonctionnant 7j/7 et 24h/24 au 0 892 705 705 (0,34 € TTC/min) ou rendez-vous à l'une des adresses suivantes, en fonction du type de carte que vous avez (Visa, Master Card ou American Express ) : opposition Visa, opposition Master Card, opposition American Express.

Important : le numéro de carte n'est pas obligatoire, mais certaines informations personnelles peuvent vous être demandées afin de confirmer votre identité. En revanche, ne délivrez en aucun cas votre code secret.
 
Un numéro de dossier vous est alors remis. Il constitue une preuve de votre opposition. Conservez-le donc précieusement.

Vous devez généralement confirmer par écrit l'opposition effectuée par téléphone. Renseignez-vous auprès de votre banque et, si besoin, envoyez une lettre recommandée avec accusé de réception.

Que faire en cas de vol ?

En cas de vol, vous devez également déposer plainte auprès d'un commissariat ou d'une gendarmerie le plus rapidement possible. Et joindre ensuite le dépôt de plainte à votre confirmation écrite.

Important : vérifiez attentivement les opérations par carte sur votre compte au cours des jours suivant le vol. En cas de débit anormal, vous pouvez alors faire une demande de remboursement.

Utilisation frauduleuse : contestation des opérations

Vous pouvez également contester une opération par carte bancaire, en cas d'utilisation frauduleuse de celle-ci. Par exemple, si vous constatez un paiement par carte bancaire que vous n'avez pas effectué sur votre relevé de compte.

Vous devez alors faire une réclamation écrite pour contester l'opération. Vous êtes ainsi dégagé de toute responsabilité et, après étude de votre réclamation, remboursé de la somme débitée. Ce remboursement est généralement effectué dans les 30 jours.

Attention : là encore, les banques appliquent un délai de contestation. Celui-ci peut varier, en fonction des banques, de 70 jours à 13 mois après la date de l'anomalie.

Afin de pouvoir réagir au plus tôt, vous devez avoir le numéro du service interbancaire à portée de main. Pensez également à prendre les numéros internationaux lors de vos déplacements à l'étranger. Pour information, ces numéros peuvent être marqués sur les distributeurs automatiques de billets.


Donation, succession, impôts...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr