> NOS SERVICES PRATIQUES
 
 

Faire-part de mariage

Par : Florence Laillat - Dernière modification : 5 septembre 2012 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur le faire-part de mariage
faire part mariage

Le faire-part de son mariage

Lorsque la décision de convoler est prise, que la date du mariage est fixée et que la salle de réception est connue, l'heure est venue pour les futurs mariés d'annoncer la bonne nouvelle. L'outil classique pour cette annonce tient dans une enveloppe : c'est le faire-part de mariage !


Une heureuse officialisation

Le mariage est un moment privilégié dans la vie d'un couple ! Il est synonyme à la fois de moment de partage avec les amis et la famille mais aussi de complicité dans le couple.

Ces deux composantes indissociables forment un tout. En d'autres termes, le bonheur de se marier n'est pas égoïste. Loin de là ! Et c'est justement pour partager la bonne nouvelle que le mariage s'annonce très largement.

L'envoi du faire-part est en quelques sortes le début du compte-à-rebours pour les futurs mariés. C'est à partir du moment où les faire-part sont postés que la nouvelle est officielle. Cette « officialisation » est souvent empreinte d'un certain formalisme. Ainsi, traditionnellement, ce ne sont pas les fiancés qui annoncent leur mariage mais leurs familles respectives. Cette pratique héritée du temps où les mariages étaient arrangés par les familles persiste aujourd'hui dans la très grande majorité des cas. Mais la tradition peut être chamboulée ! De plus en plus l'on assiste aujourd'hui à un renversement des rôles.

Il n'est ainsi plus rare de voir aujourd'hui l'annonce d'un mariage faite par les enfants du couple à marier ! Ces nouvelles pratiques n'empêchent en rien le faire-part de garder son utilité première : celle d'informer les parents, les amis, les collègues de travail, les relations, etc, qu'un heureux rendez-vous se prépare !

A découvrir également : cette page dédiée au contrat de mariage.

Un contenu codifié

Même si théoriquement la présentation est libre, le plus souvent les informations reprises sur un faire-part sont extrêmement codifiées par la tradition. Par convention, la famille du fiancé annonce à droite et celle de la fiancée à gauche.

La tradition veut aussi généralement que les grands parents maternels apparaissent en tête de faire-part, suivis par les grands parents paternels et les parents. Les noms des mariés sont quant à eux inscrits au centre du carton pour être bien en évidence.

Les modalités de la cérémonie sont en bas de carton. L'adresse de contact est le plus souvent celle des parents de la mariée mais celle règle n'est pas absolue.

Traditionnellement, le faire-part de mariage s'envoie 3 mois à l'avance au minimum pour permettre à chacun des convives de s'organiser pour honorer l'invitation. Cet envoi sous enveloppe écrite à la main est très large. On est bien là dans le rôle informatif du faire-part. Les invitations au vin d'honneur uniquement, au vin d'honneur et au bal, ou au repas sont réalisées sur un carton à part que l'on glisse avec le faire-part d'annonce dans l'enveloppe.

Le faire-part ne doit en aucun cas indiquer l'existence d'une liste de mariage sous peine de faire passer les futurs mariés comme des gens mesquins... Les invités auront tout le temps après coup pour demander aux parents ou aux futurs mariés les modalités pratiques pour offrir les cadeaux de mariage.

Pour plus de commodités, tous les faire-part sont envoyés en une seule fois. Cet envoi d'un bloc permet de gérer plus facilement les retours et les oublis.

Quel style de faire-part ?

Comme dit le proverbe, les goûts et les couleurs, cela ne se discute pas ! Les couples ont toutes latitudes pour choisir le style de leur faire-part.

Généralement toutefois, le style choisi pour l'annonce est en parfaite harmonie avec le style du mariage.

Pour un mariage traditionnel sur un mode grand événement, un carton chic en vélin et lettres d'or s'accordera parfaitement à l'esprit traditionnel de la journée.

Pour les mariages moins classiques qui répondent à un thème original, le faire-part reprendra autant que possible les codes de couleurs ou la thématique prévus pour le grand jour.

En quelque sorte, le faire-part est là pour donner le LA ! Bien évidemment, la mise en harmonie de l'ensemble nécessite un vrai travail de fonds au préalable. Le nec plus ultra est de choisir des timbres en accord avec le thème défini.

Où faire réaliser ses faire-part ?

La création d'un faire-part peut être confiée à un imprimeur local non spécialisé ou encore à une société spécialisée dans ce genre de produits. L'imprimeur local a le plus souvent des modèles de démonstration à proposer, déclinés dans de nombreux styles.

Les éditeurs spécialisés dans la création de faire-part sont nombreux notamment sur internet. Leurs collections sont très souvent d'une grande originalité. Les prix des créations sont très variables selon les intervenants, l'originalité du faire-part, sa matière, son format...

Pour les couples qui disposent de peu de moyens ou qui souhaitent une création très originale, il est possible de réaliser à la maison ses faire-part. Il suffit pour cela d'une bonne imprimante et d'une bonne idée.

Pour trouver l'inspiration, le meilleur moyen est de se rendre dans les magasins spécialisés dans la fourniture de produits dédiés au scrapbooking.

La plupart des faire-part actuels mélangent allègrement les effets matières pour plus de personnalisation.



Sur un faire-part classique, le ruban à nouer fait un véritable malheur ces dernières années. Les impressions sur calque sont également très en vogue tout comme l'impression en relief. Pour les compositions plus originales, il est de plus en plus courant de voir des incrustations de sable, de cordes marines, de petits sujets en bois à coller...



Attention toutefois : l'ajout de décorations est à bien peser, au propre comme au figuré ! Parfois, une décoration de plus fait passer le poids de l'enveloppe au tarif supérieur. Sachant que les envois se font en nombre, l'économie de quelques centimes de timbres sur chaque enveloppe peut vite représenter une somme rondelette.


Divorce, décès, contrat de mariage...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr