Faut-il se faire vacciner contre la grippe ?

Par : Quitterie Pasquesoone - Dernière modification : 15 avril 2013 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur la grippe
vaccin grippe

Se faire vacciner contre la grippe

Le virus de la grippe peut être dangereux pour certaines personnes. Alors faut-il se faire vacciner et qui est vraiment concerné ? Pour faire le point sur le sujet, suivez nos conseils.


Vaccination : la meilleure arme contre la grippe

La grippe est due à un virus très contagieux. Chez certaines personnes à risques, elle peut être dangereuse. Afin de s’en prémunir et pour éviter les risques de complications, la vaccination reste donc la meilleure arme.

Chaque année, des virus différents circulent en France et à travers le monde (grippe A, B ou C). Afin de s’adapter à ces changements, le vaccin doit être renouvelé annuellement. Pour en savoir plus, consultez notre calendrier des vaccinations.

L’idéal est de se faire vacciner avant le début de l’épidémie et dès que le vaccin est disponible en pharmacie, généralement vers fin septembre. Il met en effet une quinzaine de jours pour protéger.

Qui est concerné par le vaccin contre la grippe ?

La vaccination contre la grippe est possible pour tout le monde, dès l’âge de six mois.

Le vaccin antigrippal est en effet intéressant pour toutes les personnes souhaitant éviter la gêne occasionnée par la grippe.

Personnes à risques pour la contagion de la grippe

La vaccination est possible pour tous, mais elle est aussi fortement recommandée pour les personnes ayant des risques de complications. C’est le cas des :

  • personnes âgées de 65 ans et plus ;
  • personnes atteintes de certaines maladies chroniques ;
  • personnes séjournant dans un établissement de santé quel que soit leur âge (afin de limiter la diffusion du virus en collectivité) ;
  • enfants et adolescents (de 6 mois à 18 ans) dont l’état de santé nécessite un traitement prolongé par l’acide acétylsalicylique (essentiellement pour le syndrome de Kawasaki compliqué et l’arthrite chronique juvénile).

La vaccination antigrippale est aussi recommandée aux personnes étant en contact avec des personnes à risques de complications et susceptibles de disséminer le virus :

  • l’entourage familial des nourrissons âgés de moins de 6 mois présentant des facteurs de risques de grippe grave ;
  • les professionnels de santé ou tout professionnel en contact régulier et prolongé avec des personnes à risques ;
  • le personnel navigant des bateaux de croisière et des avions ainsi que le personnel des agences de voyages accompagnant des groupes de voyageurs.

Si vous avez plus de 65 ans ou que vous êtes atteint de certaines affections chroniques, l'Assurance Maladie vous enverra un bon de prise en charge dans le courant du mois de septembre. Celui-ci vous permettra de bénéficier gratuitement du vaccin antigrippal.

En cas de doute, n’hésitez pas à consulter votre médecin : il saura vous renseigner.

Article réalisé avec la collaboration de l’Institut de Veille Sanitaire et de l’Assurance Maladie

Retrouvez sur Google+

Logement, famille, travail...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr