Fauteuils ou chaises monte-escaliers

Monte escalider Otolift (c)
Monte escalider Otolift (c)
Plus les années passent, plus l'escalier intérieur de votre maison ou de votre appartement peut devenir dangereux. Un fauteuil élévateur ou monte-escalier peut vraiment devenir indispensable. Le monte-escalier est donc un appareil qui permet de se déplacer d'un étage à un autre sans avoir à monter les marches. Il permet donc aux personnes âgées de conserver leur autonomie, évitant ainsi un déménagement ou l'entrée dans une maison de retraite.


Monte-escaliers : les questions à se poser

Fixé le long d'un escalier, il doit répondre à des besoins bien spécifiques. Voici un rapide tour d'horizon des questions à se poser :

  • votre escalier est-il suffisamment large pour installer cet appareil ?
  • le rail de votre fauteuil monte-escalier se fixe-t-il sur les marches ou sur le mur  ?
  • la chaise est-elle pivotante, pour permettre à l'usager de poser les pieds sur le palier, et non directement sur les marches  ?
  • la chaise est-elle repliable, pour permettre aux non-utilisateurs de passer facilement par l'escalier ?
  • la chaise ou le fauteuil monte-escalier sont-ils réglables en hauteur et télécommandables ?

Choisir son fauteuil élévateur ou monte-escalier

Vous trouverez deux types de chaises monte-escalier électrique chez les fabricants : les droits ou les tournants (simples ou colimaçon).

Choisissez l'appareil qui correspond au mieux à la taille de votre escalier.
La chaise d'un monte-escalier doit être la plus confortable possible.
La chaise ou le fauteuil monte-escalier doit aussi être adapté au poids de l'utilisateur et être équipé d'une ceinture de sécurité.
Si vous fixez le rail de votre fauteuil au mur, vérifiez que ce dernier est vraiment solide.
Pensez à investir dans un siège pivotant.
De plus, vous trouverez aussi un mécanisme de verrouillage du fauteuil pour plus de sécurité, lorsque l'utilisateur veut s'asseoir ou se relever.

A noter : Si votre fauteuil ou votre chaise n'est pas bien positionné, une autre fonction peut aussi empêcher le démarrage ou l'arrêt de l'appareil. Le plus souvent, le monte-escalier électrique est activé par une commande installée sur l'un des accoudoirs, mais il existe également des appareils équipés de télécommandes.

Le prix des fauteuils élévateurs (ou monte-escalier)

Toutes ses options ont bien sûr un coût, mais elles s'avèrent souvent indispensables :

  • avant d'acheter, comparez les offres des chaises monte-escalier, en vous rendant dans un Centre d'information et de conseil sur les aides techniques (CICAT) ou dans un salon spécialisé ;
  • le devis ne peut être réalisé qu'après le passage d'un technicien chez vous. Soyez intransigeant sur le service après-vente. Attention : certaines entreprises n'ont pas de service après-vente.


Pour les prix, vous avez à partir de 3 000 euros pour un escalier droit, et de 8000 à 10 000 euros dès qu'il y a une courbe ou un palier ou des options comme la plateforme élévatoire (pose comprise).

Prise en charge

Des aides sont possibles auprès des organismes suivants :

  • Agence nationale pour l'amélioration de l'habitat (ANAH), aides de la sécurité sociale et des mutuelles, des caisses de retraite, des collectivités locales, une prise en charge partielle au titre de l'APA (allocation personnalisée d'autonomie) ;
  • ALGI (Association d'aide pour l'adaptation du logement des personnes en situation de handicap) peut également proposer des aides, dès lors que vous êtes titulaire d'une carte d'invalidité. Pour savoir de quelles aides vous pourriez bénéficier, renseignez-vous auprès du Pact Arim de votre département.