Fougères : les différentes variétés

Une variété de fougères : Adiantum pedatum
Une variété de fougères : Adiantum pedatum
Très courantes sous nos latitudes, les fougères forment un couvre-sol dense et très beau, d’aspect typiquement forestier. Il en existe de nombreuses espèces, caduques ou persistantes. Mais toutes ne sont pas faciles à acclimater au jardin.


Généralités sur les fougères

La plupart des fougères ont des feuilles dentelées appelées "frondes" s’élevant jusqu’à 1 ou 2 m de hauteur.

Elles sont très appréciées pour garnir un coin sombre et humide, dans les sous-bois et en massif ou près d'un cours d'eau. Certaines à l’inverse se plaisent en milieu sec et prennent place en rocaille.

Il existe d’innombrables espèces. Seules les fougères rustiques les plus communes seront décrites dans cette fiche.

Fougères caduques

Fougère aigle (Pteridium aquilinum)
Fougère aigle (Pteridium aquilinum)
  • la fougère aigle (Pteridium aquilinum) : cette espèce est une des plus courantes de nos forêts où elle forme des couverts vert foncé et de grande hauteur (3 m). La croissance de la plante est très originale : les tiges, d’abord en crosses au printemps, se transforment en frondes, vertes en été, puis jaunâtres et enfin rousses en automne. Particularité étonnante, qui explique son nom de cette fougère : lorsque la plante est coupée par le milieu, une figure d’aigle à deux têtes apparaît. L’hiver, les feuilles sèchent, mais la plante subsiste grâce à son rhizome très robuste jusqu’au printemps suivant ;
  • la fougère d’Allemagne (Matteucia struthiopteris), de 1 m de hauteur, est très commune également. Ses feuilles caduques, d'un vert frais, forment des frondes au beau dessin lancéolé et dentelé qui roussissent à l’automne. Elle se plaît en sol riche, frais et humide, au soleil ou à mi ombre. Elle est très envahissante ;
Fougère mâle (Dryopteris filix-mas)
Fougère mâle (Dryopteris filix-mas)
  • la dryoptère fougère-mâle (Dryopteris filix-mas) forme de grandes touffes élancées, vert moyen, émergeant au printemps d'une souche épaisse, écailleuse. Elle se plaira à mi-ombre dans un sol frais, si possible riche en humus acide ou au bord d'un ruisseau ;
  • les espèces du genre Athyrium, à frondes très découpées, sont très rustiques et aiment les milieux frais et humides. La fougère peinte du Japon (Athyrium nipponicum), de taille moyenne (30-40 cm), à frondes argentées, est très attrayante dans les coins situés à l’ombre. A. filix-femina (la fougère femelle), à feuillage vert clair, est une plante fragile qui redoute le vent ;
  • Adiantum pedatum est l’une des espèces les plus élégantes. De taille moyenne (30-45 cm de hauteur), elle dresse de belles frondes en forme d'éventail sur de fines tiges noires.

Fougères persistantes

Polystichum aculeatum
Polystichum aculeatum
  • parmi les espèces plus courantes en France, on citera les espèces du genre Polystichum : P. Aculeatum, dont les frondes mesurent chacune plus d'un mètre de long, et la fougère de Noël (P. acrostichoides), à frondes vert sombre de 30-40 cm, très appréciée au jardin pour son aspect ornemental et sa facilité de culture ;
Fougère royale (Osmunda regalis)
Fougère royale (Osmunda regalis)
  • les osmondes (Osmunda) sont particulièrement appropriées pour des plantations auprès de l’eau. L'osmonde royale (O. regalis), de 30 cm à 1 m de hauteur, arbore de belles teintes orangées à l'automne. L'osmonde cannelle (O. cinnamomea) se différencie par ses crosses blanches laineuses en cours de croissance et par ses graines de couleur cannelle qui apparaissent tôt en saison ;
Asplenium Scolopendrium
Asplenium Scolopendrium
  • la fougère scolopendre (Asplenium Scolopendrium), à grosses feuilles vert brillantes, non découpées, se plait à mi-ombre dans un sol frais, bien drainé ou en terrain sec ;
  • le polypode commun (Polypodium vulgare) se rencontre souvent sur les vieux murs ou les rochers ou encore sur les vieux troncs. Petite fougère discrète (50 cm), elle est idéale en rocaille et muret à l'ombre.

Cet article a recueilli 2 avis. 50% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".