Hostas : des vivaces d'ombre

Hosta 'Patriot'
Hosta 'Patriot'
Les hostas sont des plantes parfaites pour les recoins ombragés du jardin. Leurs larges feuilles (vertes, gris-vert, rayées de blanc ou d'or) sont la partie la plus ornementale de la plante, bien que les hautes tiges de fleurs apparaissant en été leur procurent un intérêt supplémentaire.


Plantes d’ombre

Originaires d’Extrême-Orient, les hostas (Hosta), anciennement appelées "funkias", sont des liliacées dont les espèces et variétés offrent une multitude de dimensions, formes, textures et couleurs.

Elles sont considérées comme des plantes tolérantes à l'ombre, mais certains cultivars apprécient un peu de soleil l'après-midi. En général, les hostas à feuilles sombre (vert, bleu) ont besoin d'ombre, tandis que les plantes à feuillages or, jaune, blanc et panachées peuvent tolérer plus de soleil.

Bien choisir les hostas

Hosta ‘Blue Mammoth’
Hosta ‘Blue Mammoth’

Achetez vos plantes en pépinières au printemps et en été.

Vous trouverez des hostas en conteneurs de tailles diverses (de 20 à 60 cm), selon la plante.

Choisissez des plantes d'apparence saine possédant des feuilles et de boutons floraux en formation.

Bonnes conditions de culture des hostas

Les hostas se développent mieux dans des sols riches. Une terre bien drainée est recommandée, avec un pH légèrement acide, enrichi de matières organiques (compost, terreau de feuilles, fumier bien décomposé, mousse de tourbe).

L'ajout de matières organiques servira aussi à améliorer le drainage des plantes.

Comment planter des hostas ?

Plantez-les à l’ombre ou à la mi-ombre dans un sol bien drainé.

Le trou de plantation doit être creusé sur au moins 30 cm de profondeur, d’une largeur une fois et demie supérieure à la taille de la motte.

Vérifiez l'étiquette de la plante pour la taille adulte, ou demandez au vendeur en jardinerie. La plupart des racines des hostas se développent et se propagent horizontalement, de sorte qu'un trou large est la meilleure solution.

Ajoutez un peu d'engrais organique dans le trou de plantation. Placez les plantes pas plus profond que la hauteur du récipient acheté. Réunissez-les en groupe de 3 à 7. Installez les pieds entre 15 et 80 cm de distance, selon la variété.

Arrosez abondamment afin que le sol soit complètement humide.

Associations réussies avec les hostas

Hosta fortunei Aureo marginata
Hosta fortunei Aureo marginata

Les plantes compagnes améliorent l'apparence d'une plantation d’hostas.

Au printemps, les vivaces et bulbes à fleurs font des contrastes particulièrement réussis avec les nouvelles feuilles des hostas. Les fleurs recommandées comprennent les perce-neige, crocus, tulipes, jonquilles, anémones et myosotis. Les astilbes, fougères, hellébores, pulmonaires et gingembres sauvages sont également d’agréable compagnie. Au cours des mois d'été, les annuelles lumineuses comme les impatiens, bégonias, coleus sont également attractives.

Comment prendre soin des hostas ?

Arrosez abondamment vos massifs d’hostas du printemps à l’été. Un arrosage en profondeur assure le développement des racines et celui des feuilles. Prévoyez une adduction d’eau appropriée si vos massifs se trouvent loin de l’alimentation principale.

Retirez les feuilles mortes en automne. Sectionnez les grosses feuilles qui sont encore attachées.

Paillez les pieds tout autour des plantes en étalant une couche de compost organique au printemps.

Tous les cinq ans, divisez vos pieds d’hostas, cela permettra de rajeunir la souche-mère et de multiplier gratuitement vos pieds.

Les limaces sont friandes des feuilles des hostas. Pour éviter de les voir dévorées, déposez au pied des plantes des granulés à effet retard (à base de phosphate de fer).

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".