A quoi sert le frottis utérin ?

Consultation gynecologique
Consultation gynecologique
Le frottis est un examen gynécologique qui consiste à prélever un échantillon de cellules du vagin ou du col de l'utérus à l'aide d'un instrument adapté. Il sert à dépister d'éventuelles anomalies comme la présence d'agents infectieux ou de cellules précancéreuses.


Mycose et frottis

Il existe deux types de frottis :

Le frottis vaginal, qui est un prélèvement de cellules épithéliales de la muqueuse du vagin à l'aide d'un écouvillon ou une petite spatule. Ce frottis permet de détecter une éventuelle infection vaginale d'origine bactérienne. Par ailleurs, si vous souffrez de mycose, ce frottis est particulièrement indiqué pour mettre en évidence la présence d'un champignon, le Candida Albicans, responsable de cette affection gynécologique courante. Lors d'un frottis vaginal, on recherche généralement la présence de germes pathogènes tels que :

  • chlamydiae trachomatis ;
  • trichomonas vaginalis, parasite à l'origine d'une vaginite ;
  • gonocoque, responsable de la blennorragie plus connue sous le nom " chaude pisse".

Il est conseillé de pratiquer cet examen entre le 10 et le 20ème jour du cycle menstruel et de ne pas avoir de rapport sexuel, ni de traitement ou de douche vaginale dans les 48 heures précédant le frottis.

Le frottis cervical est l'examen couramment utilisé pour dépister les anomalies du col de l'utérus, notamment des lésions précancéreuses. Il s'agit d'un prélèvement effectué directement sur le col de l'utérus. Pourquoi le col ? Parce que c'est le site privilégié des infections à papillomavirus humain (HIV). Il est très important de se faire dépister à titre préventif car cela permet de détecter la maladie de manière précoce. Cet examen pratiqué tous les  2 ans permet de soigner rapidement des lésions précancéreuses avant qu'elles n'évoluent en cancer.

Cancer du col de l'utérus

Cette maladie n'est pas une fatalité et reste exceptionnelle grâce au dépistage préventif. Elle peut toucher toutes les femmes à partir de 25 ans mais on note une prévalence chez celles qui ont entre 30 et 65 ans. Sachez que ce cancer est traité avec succès et, qu'au premier stade de la maladie, la guérison est de 100 %. La principale cause de ce cancer est une infection à papillomavirus humain ou HIV. Les autres facteurs de risques sont :

  • les maladies sexuellement transmissibles (VIH, chlamydiae, herpès).
  • l'activité sexuelle précoce ;
  • les partenaires multiples ;
  • l'utilisation prolongée de contraceptifs oraux ;
  • le tabagisme.

Déroulement de l'examen

Le frottis utérin est un examen non douloureux et très rapide. Le gynécologue met en place le spéculum afin d'écarter les parois du vagin et d'accéder au col de l'utérus. Il introduit ensuite une petite brosse spécialement conçue à cet effet afin de prélever un échantillon de cellules sur le col de l'utérus. Puis, il étale les cellules ainsi prélevées sur une lame qui sera analysée en laboratoire. Les résultats sont généralement disponibles après 2 ou 3 semaines.

Notez qu'il existe une nouvelle méthode, le "frottis en suspension liquide", qui augmenterait la performance du diagnostic. En effet, cette technique permettrait d'analyser la totalité des cellules prélevées, contrairement à la méthode de la lame qui ne pourrait en recueillir que 20 %.

Le Gardasil, vaccin indiqué pour protéger du cancer du col de l'utérus, peut présenter des risques de complications : renseignez-vous.