Apprendre à jongler

Un jongleur avec des massues de feu
Un jongleur avec des massues de feu
Discipline ancestrale dont des traces ont été retrouvées sur tous les continents, le jonglage se popularise vers la fin des années 70, avec l'émergence du cirque contemporain.Avant tout ludique, cette activité associe l'adresse et la maitrise du corps.Mais il n'est pas nécessaire d'être un professionnel du spectacle pour s'initier au jonglage car ses différents niveaux de pratique le rendent accessible à tous les publics.Rencontres, écoles, concours : de grandes activités se sont développées autour du jonglage et les amateurs y sont largement représentés.


Découverte du jonglage

Le jonglage est considéré comme l'art de la manipulation d'objets.
On peut différencier 3 domaines de pratiques :

  • le jonglage aérien , qui implique le lancer et la reprise d'objet de façon continue dans l'espace ;
  • le jonglage à rebond , où l'objet évolue du sol vers l'espace alternativement ;
  • le jonglage en contact ,quand l'objet reste en adhérence à une partie du corps.


Les bolas (double balles reliées par un fil), le diabolo, le bâton du diable, les assiettes chinoises, le yoyo et le jonglage avec les pieds sont très souvent associés au jonglage et pratiqués par les jongleurs.

Apprendre pour un débutant

Le jonglage s'adresse à tous les publics sans limite d'âge, ni de condition physique.

Mais avant 8/10 ans, les enfants ont des difficultés à synchroniser leurs mouvements car, à cet âge, la maîtrise du corps reste encore aléatoire.

C'est pourquoi, on utilise pour commencer des foulards qui permettent de ralentir les mouvements et le jonglage au sol pour mieux les visualiser.

Techniques de base

Au début, on apprend à jongler avec une puis deux et enfin trois balles, selon la technique de la cascade.

Pour en savoir plus, cliquez sur : débuter à trois balles.

Les plus avancés vont ensuite s'initier au "Mills'Mess" qui implique une succession de mouvements croisés et décroisés difficiles à décrypter pour le spectateur.

Puis suivent les techniques très spectaculaires du "Boston Mess" : lancé vertical en colonne des Illusions ou du Robot avec trois, quatre, cinq balles, voire plus.
Les apprentis jongleurs vont utiliser des balles, puis découvrir les massues et expérimenter les techniques du passing et le plaisir de jongler à plusieurs.

Bénéfices de la discipline

Le jonglage développe la maîtrise de son corps, la coordination des mouvements et la dextérité. Il réclame également beaucoup de concentration.

Le jonglage est aussi utilisé comme technique de relaxation. En effet, l'esprit se libère pendant la pratique.

Le jonglage est aussi un excellent stimulant de l'imagination et de la créativité. Les possibilités de combinaisons et d'objets à utiliser sont infinies et toutes les innovations restent encore possibles.

Où apprendre à jongler ?

Il est possible d'apprendre à jongler chez soi ou dans un parc mais aussi dans une école.
Les cours de cirque permettent d'associer la pratique à d'autres disciplines comme l'acrobatie ou le jeu de clown.

Des stages ponctuels sont également proposés à tous niveaux de pratique par des compagnies ou des associations.

Il existe également des lieux de rendez-vous pour les accros du jonglage comme le bassin du palais de Tokyo ou les pelouses du parc des Buttes Chaumont à Paris.

Enfin, des vidéos d'apprentissage sont disponibles sur Internet pour s'initier ou se perfectionner.

Matériel du jongleur

Balles, massues, anneaux, boites mais aussi oranges, concombres... Les possibilités sont infinies.
Des balles à grain classiques sont idéales pour commencer. On peut s'adresser ensuite à des magasins spécialisés ou encore commander le matériel sur des sites internet tels que :


On peut aussi faire fabriquer ses propres objets ou les faire soi-même en regardant cette vidéo.