Peut-on cumuler AAH et pension d'invalidité ?

Cumuler l'AAH et de la pension d'invalidité
Cumuler l'AAH et de la pension d'invalidité
L'allocation aux adultes handicapés (AAH) est une prestation versée par la CAF (caisse d'allocations familiales) aux personnes, âgées de 20 à 60 ans, que leur handicap empêche de travailler.


Conditions d'attribution de l'AAH

L’AAH (allocation pour adultes handicapés) est une allocation destinée aux adultes en situation de handicap, avec un taux d’incapacité d’au moins 80 %. Les personnes concernées sont celles qui :

  • ne perçoivent pas d’avantage vieillesse ;
  • ne perçoivent pas de pension d'invalidité ;
  • ne perçoivent pas de rente du travail ;
  • ne peuvent prétendre à l'une de ces prestations à hauteur d'un montant égal ou supérieur à celui de l'AAH.

Il n'est pas nécessaire d'avoir cotisé ou payé des impôts pour pouvoir bénéficier de l'AAH.

La pension d'invalidité est perçue par les personnes dont la capacité de travail est réduite d’au moins deux tiers après une maladie ou un accident d’origine non professionnelle.

Cette pension est calculée en fonction de l’ancien salaire du demandeur.

Peut-on cumuler AAH et pension d’invalidité ?

Le cumul de l’AAH et de la pension d’invalidité est très rarement mis en pratique. Le montant de la pension d’invalidité étant calculé sur la base de l’ancien salaire du demandeur, elle est souvent plus élevée que le montant de l’AAH.

Toutefois, si le montant de la pension d’invalidité est inférieur à celui de l’AAH, l’AAH est perçue en complément de la pension d’invalidité pour atteindre le montant de 776,59 € (montant de l’AAH au 1er avril 2013).

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".