Planter un sapin pour Noël

Planter un sapin de Noël
Planter un sapin de Noël
Plutôt que d’acheter votre sapin coupé, avec le regret de vous en séparer après les fêtes, pourquoi ne pas élever le vôtre en pot ? Vous pourrez le garder pour la prochaine fois ou le replanter dans le jardin… et le voir grandir !


Mon beau sapin

La solution à laquelle optent de plus en plus de personnes pour fêter Noël est on ne peut plus écologique : elle consiste à élever son propre sapin.

Dans ce cas, il vous faut acquérir un petit arbre en conteneur : planté et élevé dans son pot, les racines restent intactes.

L’avantage : le sapin peut être replanté à la fin des fêtes dans le jardin avec de bonnes chances de reprise. Cela nécessite toutefois quelques précautions : il faut éviter de le garder trop longtemps à l'intérieur (deux semaines).

Comment planter un sapin ?

Au jardin, choisissez un endroit adapté : n’oubliez pas qu’il va grandir en hauteur, en largeur et en profondeur (ses racines vont s’allonger).

Creusez un trou de la taille du conteneur. Mélangez la terre sortie du trou avec du compost (environ 1/3). Retirez l’arbre du conteneur, trempez la motte et sans la casser, posez-la au fond du trou puis rebouchez avec le mélange. Tassez du pied et arrosez bien.

Culture d'un sapin par semis

2 ans de la graine au jeune plant
2 ans de la graine au jeune plant

Il est également possible de cultiver un sapin à partir du semis, ce qui exige plus de soin et bien sûr beaucoup de temps.

Le semis des graines s'effectue en pépinière dans un mélange de terreau et de sable. Là, le plant passe 4 ans avant d’être installé en pleine terre.

Son milieu idéal : une bonne humidité atmosphérique, d’abondantes précipitations toute l'année, un climat frais et un sol acide.

Les premières années

5 ans de croissance pour un sapin
5 ans de croissance pour un sapin

Pour acquérir un bel aspect dès son plus jeune âge, l’arbre doit se constituer une large base.

Au bout de 3 ans, il est taillé afin de rabattre ses branches hautes pour obtenir la forme conique.

Il faut aussi lui apporter régulièrement de l’engrais et des sels minéraux : une poignée de granulé de fumier et du magnésium l’aide à prendre une belle couleur.

Après 4 à 5 ans passés en pleine terre, votre sapin de Noël peut être rempoté, c’est-à-dire à l’âge de 8 à 9 ans.

Epicéa ou sapin ?

Le traditionnel « sapin de Noël » peut être un vrai sapin (Abies) ou un épicéa (Picea). Ces résineux originaires de l’hémisphère Nord appartiennent à deux genres botaniques semblables et possèdent des caractéristiques communes : ce sont tous de grands arbres de forme géométrique (conique le plus souvent) avec des feuilles persistantes en forme d'aiguilles longues et minces.

L’épicéa commun (Picea abies, syn. P. excelsa), le plus populaire, est à croissance rapide.

Le sapin Nordmann (Abies nordmanniana), d’un beau vert brillant, est très apprécié mais sa croissance est lente : il atteint sa taille maximale de sapin de Noël après 12 ans.