Mon premier marathon

Faire son premier marathon
Faire son premier marathon
Courir un marathon nécessite une préparation rigoureuse et longue. Entraînements et hygiène de vie sont importants pour finir dans de bonnes conditions votre premier marathon.


Une visite médicale tu passeras

Consultez impérativement un médecin du sport afin de passer un test d'effort. Outre l'autorisation médicale pour pratiquer la course à pied, cette visite médicale permet de vérifier que vous n'avez aucune contre-indication.

Bien équipé tu seras

Le choix du matériel est primordial. Il vous faudra des chaussures adaptées à votre morphologie, votre type de course, votre poids, et qui soient confortables. Des boutiques spécialisées existent désormais. En cas d'interrogation, ne pas hésiter à consulter un podologue. Le choix du textile est important et devra être adapté aux conditions climatiques de la course. Attention : ne jamais utiliser un nouveau textile tel que t-shirt, chaussettes ou short le jour de la course, car les coutures risquent de vous irriter ou même de vous couper sous la répétition des mouvements.

Un plan d’entrainement tu respecteras

Il faut un plan d'entraînement structuré, qui tienne compte de votre vie professionnelle et de votre vie familiale. Pour la préparation d'un marathon, trois séances par semaine sont le minimum, en alternant des sorties dites longues (sous forme de footing), des sorties plus courtes mais sous forme de fractionnés (alternance de temps lents et de temps rapides : ex = 30 secondes rapides + 30 secondes lentes, avec 8 répétition).

Consultez les programmes d'entraînement en fonction de votre objectif de temps.

A l’écoute de ton corps tu seras

Durant ces séances, il faut être à l'écoute de son corps, apprendre à le connaître, c'est aussi savoir lever le pied sur une séance. En cas de douleur, il est préférable de savoir arrêter un entrainement un ou plusieurs jours plutôt que risquer une blessure. Si la douleur persiste, consultez un médecin !

Bien alimenté tu seras

Profitez des sorties longues de la préparation du marathon, pour tester des boissons dites énergétiques, des gels, des barres de céréales... Vous apprendrez à vous alimenter en courant, et à sélectionner les produits qui vous conviennent le mieux. En effet, évitez d'expérimenter un nouveau produit le jour du marathon, sous peine d'ennuis gastriques.

Sur une petite distance tu te testeras

Avant d'aborder son premier marathon, il est primordial de s'inscrire sur une ou plusieurs distances de 10 km ou un semi-marathon. De nombreuses courses sur ces distances ont lieu chaque semaine. Cet entrainement vous apprendra à gérer vos courses et leurs préparations (échauffement, alimentation, ...). Même si les 42,195 km restent une inconnue, les courses précédentes vous aideront à gérer votre effort.

Un marathon populaire tu sélectionneras

Pour votre premier marathon, choisissez une épreuve qui rassemble un grand nombre de participants. En effet, l'émulation créée par les autres coureurs et les spectateurs au bord de la route, constitueront un vrai plus sur le plan mental. Cela vous évitera notamment le sentiment de solitude dans l'effort.

Tes temps de passage tu respecteras

Le risque lié à la participation à une course populaire, est notamment de se laisser griser par l'euphorie du départ. Il vous faudra impérativement respecter vos allures, en consultant régulièrement votre chrono ou votre cardio-fréquencemètre... sous peine de le regretter rapidement.

Bien hydraté tu resteras

Il ne faut jamais "sauter" un ravitaillement, et apprendre à boire avant d'avoir soif. De plus, alternez les boissons énergétiques et l'eau qui vous seront proposées au bord de la route.

Du plaisir tu prendras

Une fois la ligne d'arrivée franchie, malgré les douleurs, la fatigue, vous serez heureux car vous aurez accompli un exploit personnel unique. Vous aurez terminé VOTRE premier marathon.