Soigner et entretenir des cactées

Sempervivum arachnoides
Sempervivum arachnoides
Les amateurs d'exotisme les adorent. Originaires des régions arides, les cactus et plantes grasses sont très décoratives et demandent très peu de soins. Mais pour les acclimater à nos contrées, mieux vaut les cultiver dans le Midi ou à la maison.


Des plantes des déserts

Les cactus et plantes grasses (également appelées succulentes) ont la particularité d'accumuler leurs réserves d'eau dans leurs feuilles et leurs tiges épaisses et charnues, ce qui leur permet de supporter des sécheresses extrêmement prolongées.

Ces plantes poussent majoritairement dans les régions chaudes : déserts, steppes ou les savanes d'Amérique, d'Afrique australe et d'Océanie.

Quelques-unes seulement sont de climat froid et humide, dont la joubarbe (Sempervivum) et le nombril-de-Vénus (Umbilicus pendulinus), des espèces endémiques en France.

Cactées et plantes succulentes

Sedum palmeri
Sedum palmeri
Les cactées (Cacteae) sont des plantes à tiges charnues recouvertes d'épines défensives (Opuntia, ou figuier de Barbarie, Cereus, Echinocactus, ou "coussin de belle-mère", mammillaires, Stetsonia) ou à tiges épaisses et plates (Schlumbergera, Epiphyllum)...
Beaucoup fleurissent en rosettes de couleurs vives : bleu, rose, écarlate, jaune, orange... De toutes tailles, les petites espèces sont faciles à cultiver en intérieur.

Les succulentes sont des plantes à feuilles épaisses et charnues, certaines coriaces, en forme de rosettes géantes terminées en pointes acérées (agaves et aloès), d'autres plates et tendres, en forme de petits buissons érigés (Euphorbia milii, ou épine-du-Christ) ou rampants : Echeveria, pourpiers et orpins (Sedum), Aeonium, Crassula, Haworthia... Il existe aussi des "plantes-cailloux" (Lithops), très originales, qui ressemblent à des pierres.

Comment cultiver les cactus et les plantes grasses

Placez vos cactées près de la fenêtre
Placez vos cactées près de la fenêtre
Ces plantes natives du désert sont peu rustiques, ce qui limite leur culture en pleine terre à la Côte d'Azur ou à l'intérieur, de préférence en serre.

Elles ont besoin de beaucoup de soleil et de très peu d'eau. A la maison, la culture se fait de préférence à proximité d'une fenêtre.

Elles poussent très bien dans un substrat pauvre et sec, à condition d'être perméable. De la terre de jardin (ou du terreau) mélangé(e) pour moitié à du sable, de la pouzzolane ou de la brique concassée suffit à fournir les éléments nutritifs nécessaires à la plante.

Comment les soigner

Arrosez avec modération
Arrosez avec modération
L'arrosage doit être très mesuré : une fois par semaine en été, une fois par mois en hiver. Retirez toujours l'eau excédentaire de la soucoupe des pots : les racines sont très sensibles à la pourriture.

Ces plantes apprécient beaucoup les nuits fraîches. En hiver, placez-les dans un endroit frais : elles ont besoin d'un repos annuel de quelques mois.

Si vous les cultivez en pots, rempotez-les tous les 3 ans : des contenants à peine plus grands (de 2-3 cm) suffisent, car ces plantes ne demandent guère d'éléments nutritifs.

En cas d'attaques de parasites (cochenilles, acariens, araignées rouges), pulvérisez un insecticide et éloignez les plantes malades de leurs compagnes saines.

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".