Un triton... des tritons

Triton crété et triton ponctué
Triton crété et triton ponctué
Ils tiennent leur nom de Triton, Dieu de la mer, fils de Neptune et d'Amphitrite, un beau jeune homme qui avait figure humaine et queue de poisson. De nos jours, ils n'ont pas de raison de défrayer la chronique tant ils sont discrets et inoffensifs.


Les tritons appartiennent à la classe des amphibiens

Les tritons, comme tous les amphibiens, ont plusieurs vies. Amphibien (amphi-bio) signifie qui a deux vies : une vie larvaire entièrement aquatique et une vie adulte qui est elle-même double puisqu'elle se partage entre les eaux, pendant la belle saison, et la terre ferme, pendant l'hibernation.

Il y a entre 4 000 et 5 000 espèces d'amphibiens recensées dans le monde. En France, il n'y en a que 33, appartenant à 2 ordres : les anoures et les urodèles.

Les anoures (grenouilles et crapauds) ont un corps trapu, les pattes avant palmées, et surtout sont dépourvus de queue (quand ils sont adultes). Anoure signifiant qui n'a pas de queue.

Les urodèles eux ont un corps allongé et une longue queue. Cette queue est soit de forme cylindrique pour les salamandres soit aplatie latéralement pour les tritons. Urodèle signifiant qui a une queue apparente.

Les cinq espèces de tritons vivant en France

Triton alpestre © Outbackimages
Triton alpestre © Outbackimages

Le triton alpestre - tritunus alpestris

Le corps est allongé, le dos est de couleur gris bleuté avec des nuances verdâtres chez la femelle. Le ventre est uniformément orange clair.
Les couleurs du mâle sont plus vives au moment de la reproduction avec l'apparition de bleu et de jaune. La femelle avec 12 cm est plus grande que le mâle qui mesure 8 à 9 cm.
Il vit dans les eaux stagnantes à l'abri du soleil des mares, des ornières et des flaques. On le dit alpestre car on le rencontre jusqu'à 2 500 m d'altitude. Mais il est également présent au niveau de la mer au nord d'une ligne qui va de Saint-Malo à Avignon.

Triton crêté
Triton crêté

Le triton crêté - tritunus cristatus

Sa peau est granuleuse comme celle d'un crapaud. Il a deux crêtes, la dorsale est nettement crénelée, la caudale est plus régulièrement dessinée. Il est de couleur gris nacré avec un ventre et l'intérieur des pattes orangé. Il mesure 15 cm.
Il est présent dans les mares et les petits lacs au nord d'une ligne qui va de La rochelle à Lyon.

Triton marbré © Outbackimages
Triton marbré © Outbackimages

Le triton marbré - tritunus marmoraratus

Sa peau rugueuse, est verte marbrée de taches brunes. Le ventre est clair. La queue est jaunâtre rayée de noir. Il mesure 15 cm.
Il aime des eaux ensoleillées et relativement vives. Il est présent à l'ouest d'une ligne sinueuse qui va de Rouen à Montpellier en passant par Chartre, Compiègne, Nevers et Nîmes.
Les espèces de tritons crêtées et marbrées peuvent s'hybrider pour donner le triton de Blasius relativement fréquent dans le département de la Mayenne.

Triton palmé © Outbackimages
Triton palmé © Outbackimages

Le triton palmé - triturus helveticus

Il a les pattes postérieures palmées (uniquement le mâle) un museau arrondi, il est de couleur verdâtre, la queue est prolongée par un filament d'un demi centimètre de longueur.
C'est un petit triton qui ne mesure que 9 cm.
Il est présent partout en France à l'exception de la pointe sud-est et de la Corse.

Triton ponctué © Outbackimages
Triton ponctué © Outbackimages

Le triton ponctué - triturus vugaris

Il a un aspect svelte. Le male au printemps a une petite crête ondulée. Le corps est jaunâtre et orangé avec des ponctuations noires, il mesure 11 cm. Il est présent au nord d'une ligne allant de la Vendée au Jura.

Ethologie des tritons

Nourriture
Les tritons au stade adultes sont carnivores. Ils ne possèdent aucune glande à venin, ils sont donc inoffensifs.
Ils mangent principalement des insectes, des larves de moustiques, des araignées, des vers, des crustacés terrestres, ainsi que des larves et des oeufs de grenouilles et de tritons.

Reproduction
La reproduction a lieu à la fin de l'hiver dans un point d'eau comme une mare ou une fontaine.

La parade est spectaculaire. Le mâle, en livrée nuptiale spécialement colorée, danse devant la femelle en émettant des signaux olfactifs sans équivoque.

Les oeufs, qui sont déposés sur des plantes aquatiques, éclosent au bout de deux semaines. A la naissance, les larves semblables à des têtards de grenouilles vivent dans l'eau. Au cours de ces trois mois, les larves subiront des métamorphoses anatomiques et physiologiques qui les rendront, par stades, progressivement identiques aux adultes. Lorsque les branchies extérieures sont résorbées, que les pattes ont terminé leur croissance, ils quittent alors le milieu aquatique.

Les tritons atteignent la maturité sexuelle à l'âge de 3 ans.

Larve de triton ayant encore ses branchies externes © Piet Spaans
Larve de triton ayant encore ses branchies externes © Piet Spaans

Cycle annuel
En hiver, il vie au ralenti sous une pierre ou parmi les racines d'un arbre. Il se réveille au début du printemps avec une migration vers l'eau pour l'accouplement et une vie amphibie qui dure 6 mois jusqu'aux premiers gels alors arrive une nouvelle hibernation à terre.

Homonymie
Le triton est un gros coquillage plus connu sous le nom de conque. C'est en soufflant dans sa coquille que les peuples marins communiquent encore comme s'ils se servaient d'une trompette ou d'un cor.

Triton est aussi un terme de musique. C'est un intervalle mélodique ou harmonique de trois tons.

Carte d’identité

Classe : amphibien
Ordre : urodèles
Famille : Salamandridae
Genre : triton.


Article réalisé par Jean-Pierre Fleury.

Cet article a recueilli 65 avis. 93% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".