Hypersomnie et troubles du sommeil

Hypersomnie © Shanghai killer whale
Hypersomnie © Shanghai killer whale
La fatigue et la somnolence sont tout à fait normales lorsqu'elles sont ressenties après une longue journée, un effort physique soutenu, ou encore, à la suite d'un repas trop lourd. En revanche, une fatigue permanente ou l'envie irrépressible de dormir pendant la journée peuvent être le signe d'une véritable pathologie du sommeil.


Durée du sommeil

La durée normale du sommeil se situe entre 6 et 8 heures, pour un adulte. Cette durée moyenne vous permet de vous reposer et parvient à vous remettre d'aplomb sans que vous n'ayez de difficulté particulière à vous réveiller le matin. Si vous ressentez le besoin de dormir plus de 10 heures, que votre sommeil ne parvient plus à enrayer la fatigue et que vous êtes somnolent durant la journée, il se peut que vous souffriez d'hypersomnie. 

Hypersomnie

L'hypersomnie est une pathologie dont l'examen diagnostic est effectué dans un laboratoire de sommeil. Les deux hypersomnies les plus connues sont :

  • l'hypersomnie idiopathique qui est caractérisée par un allongement de la durée normale du sommeil et la sensation désagréable d'être fatigué en permanence. Le diagnostic de cette maladie est assez difficile à établir et ses causes sont difficilement décelables. Elle débute généralement avant l'âge de 25 ans. Le traitement de cette hypersomnie repose sur la prescription de stimulants de veille ;
  • l'hypersomnie secondaire, dont les causes ont été mises en évidence par des examens médicaux et sont généralement liées à une autre maladie. On peut la rencontrer dans les situations suivantes :

         - la grossesse ;

         - une hypothyroïdie ;

         - une infection (syndrome de Guillain-Barré, hépatite virale ou encéphalite) ;

         - une perturbation respiratoire, telle que l'apnée du sommeil ;

         - un traumatisme crânien ;

         - un accident vasculaire cérébral (AVC) ;

         - une lésion cérébrale.

L'hypersomnie secondaire peut également être le symptôme d'une des maladies psychiatriques suivantes :

         - la dépression ;

         - les états névrotiques ;

         - les troubles bipolaires ;

         - les états psychotiques.

Narcolepsie et troubles du sommeil

À ne pas confondre avec l'hypersomnie, la narcolepsie est une maladie caractérisée par le fait de s'endormir à n'importe quel moment de la journée et ce, n'importe où : au bureau, dans les transports en commun, au cinéma. Le sommeil, qui dure, dans ce cas, de quelques minutes à plusieurs heures, permet aux narcoleptiques de retrouver leur vitalité rapidement. Tout comme l'hypersomnie idiopathique, on la traite à l'aide de stimulants. 

Une récente étude scientifique a mis en évidence le lien entre plusieurs cas de narcolepsie et le vaccin contre la grippe H1N1.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".