Éducation : 4 astuces pour apprendre la gratitude à vos enfants

Publié le 

4 astuces pour apprendre la gratitude à vos enfants / iStock.com - ChristinLola
4 astuces pour apprendre la gratitude à vos enfants / iStock.com - ChristinLola

Enseigner la gratitude à son enfant est un cadeau qu’on lui fait. Ce faisant, on lui apprend une nouvelle manière, positive, de voir et penser le monde par la reconnaissance. En s’ouvrant ainsi, les enfants développent leur empathie, deviennent plus sensibles aux sentiments de ceux qui les entourent et se préparent ainsi une vie meilleure. Pour enseigner la gratitude à son enfant, il est conseillé de s’y prendre dès le plus jeune âge : il vous en sera reconnaissant toute sa vie !

Vous trouvez que ce monde est parfois ingrat ? Vous estimez que la reconnaissance est une qualité humaine qui a tendance à se perdre ? Vous n’avez pas tout à fait tort… notre société ultra-rapide et largement individualiste nous a malheureusement souvent aussi appris à faire l’impasse sur ces petites marques de gratitude, qui peuvent toutefois éclairer la vie de quelqu’un qui en a besoin. Il est donc plus que temps de remettre la gratitude et la reconnaissance au centre de l’éducation. Pour y parvenir, voici quelques principes simples à mettre en œuvre.

Commencez par de la pédagogie

Vous ne pourrez pas apprendre la gratitude à votre enfant (ni quoi que ce soit, d’ailleurs…) si vous faites l’impasse sur l’explication ! Comprendre les phénomènes en jeu est en effet essentiel pour saisir le bien-fondé de la reconnaissance. Parlez avec votre enfant de ce que signifie la reconnaissance, en ayant recours à des exemples imagés. Montrez que cette manière positive de considérer les rapports humains apporte plus de douceur, de confort et ouvre la voie du bonheur !

Un mécanisme bien compris sera beaucoup plus simple à mettre en œuvre pour votre enfant, puisqu’il en percevra le bien-fondé. Il sera d’autant plus enclin à mettre en pratique vos enseignements !

Offrez du temps aux autres

Pour apprendre la bienveillance à votre enfant, incarnez-la ! Donner du temps aux autres et une excellente manière de faire grandir le sentiment de gratitude chez votre enfant. Apprenez à vos enfants le principe du don inconditionnel, en les emmenant avec vous dans des activités bénévoles. Vous pouvez par exemple distribuer des repas à des personnes dans le besoin, ou encore participer à une opération de nettoyage des déchets dans votre commune : il y a forcément une association que vous pouvez soutenir !

Vos enfants apprendront ainsi le principe d’engagement dans la communauté, préalable nécessaire à la compréhension de la reconnaissance et de la gratitude. Ils intégreront le principe du bénévolat dans leur schéma de pensée et feront de ce type d’activité un engagement parfaitement naturel !

Réagissez à leurs colères et caprices…

Votre enfant vous observe ! Parfois, aussi, il vous teste… S’il fait un caprice ou pique une colère, votre réaction est importante. Si vous comptez lui apprendre à être reconnaissant envers les autres pour ses bonnes actions, il est aussi fondamental de « marquer le coup » quand quelque chose ne va pas ! Ne vous fâchez pas, mais essayez de saisir le point de vue de votre enfant. Ce n’est qu’en comprenant parfaitement le ressort psychologique de sa colère que vous pourrez lui expliquer, calmement, pourquoi il fait fausse route.

Attention, toutefois, si la colère est légitime, il faut la laisser s’exprimer. En revanche, le pur caprice, c’est non !

… en restant calme !

Nous venons de l’écrire, rien ne sert de s’énerver, se fâcher ou faire les gros yeux : ça ne sert pas la pédagogie. Bien au contraire, les choses expliquées posément sont plus susceptibles d’être comprises. Adopter une voix calme et douce permettra donc de « déminer » la situation et de prendre de la hauteur sur les événements. En tant qu’adulte, c’est à vous de donner le ton !

Montrez l’exemple 

Conséquence de ce qui précède : c’est vous l’adulte, c’est donc vous qui devez donner l’exemple ! C’est bien connu : les petits écoutent et regardent beaucoup, mais ils imitent surtout ! N’hésitez pas à donner l’exemple en utilisant les mots de la gratitude : des termes comme  « merci » et « je te suis reconnaissant de… » doivent devenir des quasi-réflexes pour votre enfant. Soyez un modèle de gratitude pour votre enfant : l’apprentissage de la reconnaissance commence par l’empathie !

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : éducation