Millenials : 4 astuces pour croire en soi et booster sa carrière !

Publié le 

Millenials : 4 astuces pour croire en soi et booster sa carrière ! / iStock.com - Delpixart
Millenials : 4 astuces pour croire en soi et booster sa carrière ! / iStock.com - Delpixart

Les Millenials, également appelés Génération Y, Net generation ou encore Digital natives, représentent l’ensemble des personnes nées entre 1980 et 2000. Cette génération se distingue de ses aînés par sa maitrise quasi-innée des outils digitaux, son expérience d’internet et des réseaux sociaux. Mais cette classe d'âge se singularise également par sa soif de reconnaissance, de feedbacks et d’expériences diverses. Aujourd’hui, la grande majorité des Millenials a terminé ses études et investi la sphère professionnelle. Âgés de 18, 25 ou 30 ans, les Millenials sont amenés à relever des défis spécifiques, liés à leur âge et aux particularismes de leur génération. Voici quatre conseils pour les aider à booster leur carrière !

On n’a pas toujours confiance en soi quand on a 25 ans ! Et c’est souvent toujours vrai à 30... Pourtant, si vous faites partie de la génération des Millenials, de petites astuces peuvent vous aider à moins douter de vous et à prendre les choses en main. Voici nos conseils :

Mettez de la distance entre les réseaux sociaux et vous !

Les réseaux sociaux font sans doute partie de votre vie. C’est normal, puisque vous avez grandi avec et que ces réseaux vous ont permis de vous constituer des groupes de connaissances, de relations et même d’amis. Vous n’avez d’ailleurs pas tort, puisque ces mêmes réseaux – vus sous leur angle professionnel cette fois, à l’instar de LinkedIn, Ripple ou Viadeo  – vous serviront également au cours de votre carrière. Seulement, vient un moment où il est conseillé de « lever le pied » sur la consultation frénétique des réseaux sociaux. Pour une raison très simple : en prenant connaissance à longueur de journées des faits et gestes de vos « relations », vous ne pouvez vous empêcher de vous comparer. Or, ce que disent les autres de leur vie est très loin d’être objectif et de refléter la réalité ! Résultat : la comparaison risque de jouer – artificiellement – en votre défaveur. Laissez donc un peu la vie des autres de côté et occupez-vous de vous !

Ne vous focalisez pas sur un « plan de carrière »

La vie professionnelle n’est pas un sprint mais plutôt une course de fond ! Ce qui compte n’est pas tant la performance pure, mais la régularité et l’acquisition progressive de compétences. C’est ainsi qu’on construit, pas-à-pas, une carrière sur le long terme. Ne considérez pas que l’entreprise est une « échelle » dont il faudrait gravir les échelons le plus vite possible : vous feriez fausse route ! Voyez plutôt votre avancée de manière linéaire : de petits bonds en avant vers un but atteignable plutôt qu’un décollage brutal et hasardeux vers des horizons inconnus !  

Adoptez la bonne attitude vestimentaire

On a coutume de dire que « l’habit ne fait pas le moine », mais tout a une limite ! Votre apparence et votre tenue vestimentaire, surtout lors de l'entretien d'embauche, doivent refléter votre ambition. N’hésitez donc pas à adopter le dress code du secteur du job de vos rêves et à vous y tenir. C’est ainsi qu’il vous faudra adopter le costume-cravate ou le tailleur, si vous travaillez dans la banque ou la finance, et des tenues plus casual si vous œuvrez dans les secteurs de la communication ou du marketing. Les salariés des start-up ont encore plus de latitude et s’habillent pour aller au bureau comme pour leurs loisirs. Mais attention : tenue décontractée ou stricte, il y a toujours moyen de faire des fashion faux-pas en entreprise ! Le plus simple et de se renseigner sur les codes en vigueur dans le secteur et de s’y tenir les premiers temps. Ceci vous permettra également de vous visualiser plus facilement dans votre rôle et peut-être même de vous constituer un réseau, car la manière de s’habiller est par essence affinitaire. Si vous cultivez l’originalité, ne fous en faites pas : elle ressortira forcément plus tard !

Acceptez l’aide des autres

Vos amis et vos collègues peuvent vous être d’un grand soutien : ils ont sans doute connu les mêmes questionnements que vous et ont traversé les mêmes épreuves. Eux-aussi ont des rêves, des ambitions et des idées pour tenter de les concrétiser. Parlez donc à vos amis et collègues de vos projets, personnels comme professionnels, pour qu’ils puissent vous faire profiter de leurs conseils. Vous créerez ainsi une saine émulation autour de vous et faciliterez la circulation des idées et la communication entre collègues. C’est d’ailleurs ce qu’on attend souvent d’un bon collaborateur ! De plus, cette forme de partage fonctionne dans les deux sens : en demandant aux autres de vous aider, vous en viendrez certainement, à votre tour, à formuler des conseils tirés de votre propre expérience et à en faire profiter votre entourage. Soyez collaboratifs !

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : vie du salarié