Le speed riding très tendance aux sports d'hiver

Publié le 
Le speed riding très tendance aux sports d'hiver / iStock.com - J Tyler
Le speed riding très tendance aux sports d'hiver / iStock.com - J Tyler
Voiles et skis aux pieds, le speed riding est à la fois ludique, mais aussi très technique. En effet, cette activité, proche du parapente, permet de glisser à toute allure sur les pistes enneigées, de voler ou d'exécuter des figures acrobatiques. Apparue dans les années 2000, elle permet aux riders, amateurs de sensations fortes, d’accéder en vol à des zones inaccessibles à ski. Relativement dangereux, le speed riding exige un bon niveau de ski, ainsi qu'une solide formation.


Une discipline extrême

Le principe du speed riding consiste à alterner glisse et vol. Accélération, décollage, survol, figures acrobatiques, atterrissage... Le principe n'est pas de voler loin du sol mais de jouer avec sa surface, le long d'une piste de ski.

Ces combinaisons sont possibles grâce à l'équipement qui comprend une voile de 8 à 16 mètres, facile à manœuvrer et une paire de skis freeride.

Les sensations sont uniques : elles combinent celles procurées par la vitesse de la glisse et celles, aériennes, du vol.

Pour s'initier, l'essentiel n'est pas de savoir déjà voler, mais de disposer d'un excellent niveau de ski, qui permet de réagir sur la neige en toutes circonstances. Il existe plusieurs secteurs de speed riding, souvent dans des zones réservées ou de hors-piste. Ils sont plus ou moins difficiles d’accès : à aborder en fonction de son expérience !

Les spots d'apprentissage

Plusieurs grandes stations comme Les 2 Alpes, Chamonix, ou Morzine proposent aux skieurs de niveau 3 de se former au speed riding. La formation se déroule sous forme de stages, de la simple recherche de sensations au perfectionnement. Les volontaires s'inscrivent selon leur niveau pour 2 à 5 jours de stage. S'il n'existe aucune restriction d'âge, il est nécessaire d'être en bonne condition physique avant de se lancer. Voici quelques adresses :

  • A Valfrejus, lieu de naissance de la discipline, l'école de speed riding Ataka organise des stages depuis le niveau débutant jusqu'à l'expert.

  • L'UCPA de Saint-Lary, dans les Hautes-Pyrénées propose différents niveaux de formation.

  • La Speed Riding school des Arcs, dans les Alpes du nord, dispense trois stages différents pour les débutants, ainsi que des séances de perfectionnement et des cours particuliers.